La play-list de Caro : Angus & Julia Stone, La Roux, Goldfrapp, Benjamin Biolay…

Tout comme un maillot de bain bien choisi, ou une crème solaire indice 35, une playlist de l’été peut vite sauver vos vacances voir le reste de l’année dans les cas les plus extrêmes. C’est pourquoi, je vous propose une petite sélection aux accents plus pop/électro que folk, il faut le reconnaître, qui j’espère vous plaira !

Angus & Julia StoneDraw Your Swords


Mon véritable coup de foudre musical ! La mélodie dégage quelque chose de calme & d’apaisée, tandis que la voix d’Angus, fracassée, sur le fil du rasoir (comme celle de sa sœur), nous expose la violence des sentiments. Sans fioritures, l’album Down The Way mérite largement qu’on si attarde, et qu’on se laisse emporter dans le bush australien!

Gaëtan RousselDis moi encore que tu m’aimes


Comme quoi il y a une vie en dehors de Louise Attaque, et quelle vie !! Mélodie pop, phrasé reconnaissable entre mille, chanson efficace. L’auteur-compositeur- interprète nous propose dans son 1er album solo Ginger, une véritable ode à la pop, où le français & l’anglais s’entremêlent… Jouissif !

She & Him – Home :

Ami lecteur tu ne savais pas ? Les années 60 sont de retour, et c’est une excellente nouvelle ! si si j’te jure ! Pop-song 60’ par excellence, la voix de Zooey Deschanel, y est vraiment étonnante. Zooey (actrice de son état) & son pote M.Ward nous livre leur second opus, Volume Two, qui smell good la Californie et ses plages, les vacances quoi !

Emilie Simon Nothing To Do With You :

Titre qu’on pourrait presque croire chanter pas Kate Bush tant son influence y est forte. De l’électro made in France. C’est beau, bien fait que demande le peuple? Mais d’écouter tout l’album pardi ! The Big Machine chez tous les bons disquaires !

La Roux – In For Kill


Pas la peine de monter au créneau, je sais que ce titre et l’album dont il est tiré LaRoux date de l’année dernière et alors? C’est ma play-list je fais ce que je veux, nan mais oh ! Il n’y a pas que Gossip dans la vie, il y a La Roux aussi donc direction le dancefloor mes ptits choux c’est le moment de se déhancher sur ce morceau diablement efficace !

Aloe BlaccA Need a Dollar


Petite excursion dans le monde de la soul afro-américaine avec cet excellent titre générique de la série How to Make It in America (HBO). Une voix magique, des influences multiples : jazz, pop, soul hip/hop (Aloe Blacc est issu du monde du rap) laisse présager que la qualité du futur album à paraître soit du même calibre !

Goldfrapp : Rocket.


Oui je sais les années 80 ne vous ont pas laissez que de bons souvenirs question musique mais faut bien reconnaître que ce titre réussi le pari de reprendre toutes les ingrédients des eighties à leur compte et c’est beau ! L’album Head Firts quant à lui oscille entre pop, électro et the 80’ oblige, new have. Goldfrapp n’est jamais là où on l’attend et c’est bien comme ça !

Kula Shaker : Peter Pan RIP

Le groupe londonien revient enfin sur le devant de la scène rock psychédélique avec ce 1er titre tiré de l’album Pilgrim’s Progress (à paraître). J’adore ce morceau et l’interprétation parfaite ! Les influences du groupe sont toujours aussi variées : littératures, spiritualité… la réputation controversée du groupe n’entache en rien la qualité de leur travail, pour le plus grand bonheur des fans.

Benjamin Biolay : Non Madame.


Monomaniaque, moi ? Rien qu’un peu mais bon je suis loin d’être la seule dans le coin, donc ça va ! La tournée de La Superbe sorti en octobre dernier n’est pas encore terminée que BB rallonge la tracklist de l’album de 2 nouveaux titres bonus dont ce fantastique morceau Non Madame (édition collector téléchargeable légalement sur musicme.com). J’adore, j’adhère forcément !

The Rolling Stones – Shine A Light


Mike Jagger & Keith Richards nous offre un des plus beau morceau du groupe. Entre le gospel (les chœurs entêtants & le texte magnifique) et une pointe de rock (toujours et encore) le morceau vous fait littéralement décoller. L’ombre de Brian Jones (membre fondateur des Stones, connu pour sa créativité & ses excès en tous genres, retrouvé mort en 69) plane sur le titre.

Quand le plus grand groupe de rock du monde nous fait l’honneur de rééditer ce qui restera dans l’histoire du rock et dans la mythologie du groupe leur plus grand chef d’oeuvre, à savoir Exil On Main Street (paru en 1972), on file chez son copain le disquaire pour l’acheter.

Caroline Pecoraro

Advertisements

Une pensée sur “La play-list de Caro : Angus & Julia Stone, La Roux, Goldfrapp, Benjamin Biolay…

  • 26 juillet 2010 à 17 h 24 min
    Permalink

    Je suis aussi une fan de KUla Shaker et ce nouvel album est excellent, on est conquis par le son, la musique, les chants, les paroles, la vidéo Peter Pan R.I.P, tout! bravo pour votre critique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.