Twin Twin, Lexicon, Pollux From Rio, Vincha Backpacker…les Trois Baudets s’enflamment!

Les Trois Baudets offraient leur première carte blanche au Twin Twin, le phénomène électro-rock qui défraie la chronique! Imaginons : 1. François Djemel, Lorent Idir et Patrick c’est déjà du high level au niveau énergique, présence et prestation scénique, 2. Ajoutons à cela : Pollux From Rio, Vincha Backpacker, Owlle et les frérots de L.A Lexicon… et là on se dit que c’est la soirée à ne pas manquer, car niveau spectacle chacun des groupes présents ce soir-là ont assuré. Et les Trois Baudets plein à craquer, semblait trop petit pour les machines à son qui défilaient sur la scène.

Les Twin Twin ouvre le show. Et ça envoie du lourd dès le début! Ils sont en forme les jumeaux et leur frangin. Si j’avais été impressionné à Rock en Seine, le set qu’ils ont livré ce soir était deux fois plus intense. Dès le premier morceau, ça saute de partout, ça communique avec le public beaucoup plus réceptif que celui d’il y a une semaine. « Vive la Vie », « No Fun », « Generation Fast », « ZXR », « By My Side »… Sur chacun des titres interprétés, le public chante et danse, faisant fi du fait que la salle n’est pas tellement approprié à l’exécution de petites chorégraphies, et aux balancements de hanches. La scène aussi semble trop étroite pour les Twin Twin, c’est pour dire! Après un set explosif et toute en énergie, les garçons terminent sur une note plus calme : « Le temps » ferme la marche, sous un silence religieux. Les frérots peuvent se retirer! Mission Accomplie, set réussi!

On se dit que ça va être difficile d’enchainer après leur prestation. Mais, les membres de Pollux From Rio n’ont pas à pâlir de la leur. Bien au contraire, le public est chauffé à blanc et à envie de danser. Ça tombe bien le rock-électro des parisiens s’y prêtent assez bien! Quentin et sa bande distillent leurs titres avec une énergie dingue. Il suffit de voir leur guitariste trempé de sueurs après deux morceaux endiablés. Entre deux perf’ le groupe tente un cri de guerre comme les Twin Twin. Mais au lieu de crier le traditionnel « Oh Yeah », le public criera  un « olééé » (« comme ça, ça fait RIO-OLE  » plaisantera Quentin!).

La belle Owlle est la suivante sur scène. Elle se présente seule sur scène. Elle chantera que deux titres accompagnée de sa platine, avant l’entrée de Vincha Backpacker. Petite interlude à ce sujet : on me disait fermée à un seul genre de musique à savoir le rock/folk! Que nenni gens… Vincha c’est de la chanson rappée accompagnée d’un DJ set assuré par Son Of The Pitch! Étrange mélange qui au premier abord paraît très éloigné de ce que je peux écouter. Certes, mais  avec un phrasé proche de celui de Ben Mazué, des textes parfois drôles parfois un peu dérangeants. Le tout est diablement efficace : je suis conquise. Et puis le jeu de scène est assez bien ficelé, il n’en faut pas plus pour me faire aimer …C’est Miss A. qui va être heureuse de le savoir !

Le dernier groupe a monté sur la scène des Trois Baudets : Lexicon, une fratrie américaine installée à Paris : look  déluré, coiffures improbables… Lexicon c’est le pendant américain des Twin Twin, pas étonnant que ces deux-là collaborent ensemble… Les deux frères Black ont littéralement transformé les Trois Baudets en dance-floor bobo-chic. En effet pas une seule personne est assise dans la salle. Tout le public est débout et se déhanche sur l’electro-rap’n’roll de Lexicon. Pour terminer cette carte blanche, les Twin Twin remonte sur scène pour un duo inédit avec Lexicon : un tube en puissance… un titre en puissance! Si vous voulez savoir de quoi il en retourne, il fallait être là aux Trois Baudets…

Advertisements

3 pensées sur “Twin Twin, Lexicon, Pollux From Rio, Vincha Backpacker…les Trois Baudets s’enflamment!

  • 4 septembre 2010 à 18 h 01 min
    Permalink

    miss A. : ça me plait comme pseudo!
    Sinon bien vu : ils ont mis le feu hier soir! Avec Vincha et Twin Twin on pouvait s’en douter, les autres n’ont fait que confirmer les soupçons : cette affiche laissait prévoir le meilleur, elle n’a pas déçu!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.