Puggy : chronique d’une interlude en pleine tempête pop-rock

Préambule. Découvert à Taratata. Interviewé pour MusiqueMag. Vu au pic  nic WE POP 2. Chroniqué pour la sortie de Something You Might Like. Et manqué à la Cigale en juin dernier. Avec le buzz crée autour du groupe anglo-franco-suédois basé en Belgique à savoir Puggy, je pensais qu’il serait impossible désormais de les voir en live en comité restreint. Ou du moins en concert dans un petit lieu, une petite salle ou les gens ne seraient pas les uns sur autres. Ou il n’y aurait pas de cris de groupies mais juste des personnes là pour le plaisir de la musique, et de la bonne musique. Pourtant, alors que le groupe est en pleine promo, il était programmé un concert privé dans un petit loft du 11ème arrondissement. Pas plus d’une cinquantaine de personnes… Le rêve.

22h45. Après un marathon en compagnie de Miss A. (on a cru sottement qu’on pouvait être à deux endroits en même temps!), on arrive sur le lieu du concert privé, qui heureusement n’avait pas encore commencé. En même temps, depuis quand les concerts commence à l’heure? Le set de Puggy ne durera pas très longtemps, mais après cette prestation live, je peux dire cette fois pour de vrai « oui Puggy est un groupe de scène ». Je n’osais pas le dire auparavant, car je n’avais pas pu juger par moi même. Mais, il est vrai que les trois hommes accaparent l’attention sur eux. On est séduit par la voix de Matthew d’une part, et l’énergie des trois hommes d’autre part. Même si ces derniers ont l’habitude désormais de jouer devant un très large public, ils se donnent à fond. La preuve est qu’en une heure de concert à peine, ils sont trempés de sueurs. Et, on voit également qu’ils ont l’habitude de traîner leur guitare, percu’ et piano un peu partout sur les tréteaux, car même lorsqu’une panne de courant surgit, le groupe continue à chanter, en total acoustique et en frappant dans les mains pour s’accompagner. Énorme!

Sabine Swann Bouchoul

Et sinon sur les Champs ça donnait quoi?

Arrivée une heure avant, les yeux brillants à l’idée de faire ma rentrée de concert, en particulier commencer par un tel groupe ! Il y avait déjà quelques personnes devant et du fait de ne pas être bien grande, j’ai préféré aller à l’étage avec ma cousine. Nous nous sommes calées entre deux rayons de DVD et nous voilà prêtes à prendre une claque musicale !

Ils ont débutés à l’heure, malgré les mauvaises langues qui disaient le contraire. Ce fut spectaculaire ! J’ai rarement fut un showcase avec autant d’entrain, d’énergie, de vie ! ( contrairement au showcase de Robert Francis, ou j’étais restée déçue). Je ne saurai te dire combien de titres ils ont fait, mais une chose est sûr « How I Needed You » et « When You Know » cartonne un max ! Le public mou au début (pour ma part, parce que personnellement dès les premières notes, je suis dedans !) s’est laissé prendre par le tsunami Puggy ! Acclamé comme il se doit lors de la dernière chanson (When You Know), on ne peut qu’assister à leur concert du 08 Novembre au Bataclan !!!

Échange de deux-trois mots en dédicace mais c’est speed tout ça donc pas le temps pour le papotage musical, quel dommage !

Point scénique : J’ai rarement un batteur aussi souriant ! Le tout : une belle joie de vivre !!!

Marie C.

Une fois encore, je tiens à remercier Lucie C. (U ROCK)

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.