Les concerts d’octobre à ne pas rater : Thos Henley, You and You, Love Amongst Ruin, Julian Perretta…

Nous ne sommes pas encore en octobre, mais déjà on regarde les concerts prévus et on se dit « waaah ou vais-je donc aller? ». T’en fais pas, nous sommes là pour t’aider à mettre de l’ordre dans tes priorités! Bien sûr ce n’est toujours pas objectifs, mais bon, c’est FOLK ou ROCK et c’est ce qui compte!

1 er octobre, au Rack’am (91) : BOOGERS ET LEXICON

On commence le mois d’octobre avec des phénomènes de la scène électro-rock : d’une part Boogers, l’homme orchestre un peu fou, et d’autre part Lexicon, les frérots américains qui ont enflammé les Trois Baudets aux côtés des Twin Twin. Si tu veux deux bonnes raisons d’y aller les voici : le premier est PUNK à souhait, les second ont la faculté de transformer n’importe quelle salle de concert en club house. A ne pas manquer!

2 octobre, Théâtre de L’Ogresse (75) : PRISTINE GREY ET GREENTEASOUL

Greenteasoul, vous avez appris à les connaître grâce à BIMBAMBOUM, ce groupe rock/folk qui mélange avec brio la musique soul et les douces sonorités folk. Vous aimez John Butler Trio? Vous allez adorer Greenteasoul. Pristine Grey, c’est la douceur folk par excellence, un duo mixte qui lorsqu’il chante vous transporte sur les routes US. Chronique à suivre très vite!

6 octobre, Café de la Danse (75) : VILLENEUVE + POKETT + THOS HENLEY

Vous vous dites, quoi encore Thos Henley. Et oui, il y a des musiciens comme ça, qui fournissent une musique addictive, comme Thos. En première partie Villeneuve, et surtout Pokett. Inconnu pour moi il y a encore trois jours, j’ai découvert ce groupe parisien grâce aux Boutiques Sonores. Rock acoustique? Folk? Entre les deux, en tout cas, la musique de ce groupe parisien est séduisante. Chronique à suivre également, je ne vous en dit pas plus pour l’instant.

8 octobre, La Java (75) : WE WERE EVERGREEN + CLINT IS GONE

Soirée folk haute voltige, entre la poésie de We Were Evergreen et celle de Clint Is Gone, ce sont deux invitations au voyage loin du brouhaha parisien que propose ces deux groupes!

15 octobre, La Remise (75) : YOU AND YOU

You and You : le plus gros coup de coeur folk de cette année, « et des années à venir » dixit Miss A. Poétique et onirique, doux et mélancolique, you and you c’est un univers indie pop, entre le rock et le folk. Ca fait dresser les poils des avant-bras, et mon dieu qu’est ce que c’est addictif en plus. Les mélodies restent bien ancrées en tête, mais en même temps on préfère avoir la bonne musique de You and You plutôt que du Jena Lee pas vrai?

14 octobre, la Flèche d’Or : LOVE AMONGST RUIN

So Sad (fade) était la première bombe livrée par l’ex-batteur de Placebo, Steve Hewitt. Il revient sur le devant de la scène, avec un album en poche et une date française à ne pas manquer!! C’est du rock naviguant entre Queens Of The Stone Age et Depeche Mode. WE LIKE IT, et on y sera!

18 octobre, La Maroquinerie (75) : BABX + Invités

Il n’est pas souvent sur le devant de la scène, et quel dommage. Trois albums à son actif, un univers particulier, très années 30. Derrière son piano, BabX compte des histoires écrites sous la forme de petites poésies. La beauté des textes s’est ce qui fait la force de cet homme à la chevelure folle.

20 octobre, l’Alhambra (75) : Julian Perretta

Oui, ici tout le monde le sait, j’ai eu un gros coup de coeur pour ce jeune anglais. Découvert lors de sa première date française en juillet dernier, il sort son album le 27 septembre, et part en tournée dans tout l’Hexagone. Rock influencé par le son des sixties,  un look soigneusement travaillé, une présence et prestance scénique incroyable, ce concert est à ne surtout pas manquer! Ce mec-là risque de bien cartonner dans les mois qui arrivent, et mieux vaut le voir le plus tôt possible, avant que ce soit la « Perrettamania ».

27 octobre, Le BUZZ (75) : Neeskens

Trop rare sur Paris ces derniers temps, Neeskens fait un passage par le Buzz le 27 octobre. Et, je peux vous jurer sur mon CD préféré, mon MTV Unplugged de Nirvana que ce bonhomme là vaut la peine que l’on se déplace. Une voix qui fait des frissons dans le dos, des compositions douces et mélancoliques. Lui, sa musique intemporelle et sa guitare ne laissent personne indifférents… vous faites quoi le 27 octobre?

Advertisements

4 pensées sur “Les concerts d’octobre à ne pas rater : Thos Henley, You and You, Love Amongst Ruin, Julian Perretta…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.