Coup de coeur : electro-rock et punk-psyché, la recette détonnante de The Amplifetes.

Si t’es un peu branchée mode, tu as forcément entendu parler de la Fashion Week. Et si tu es un peu branchée musique, tu as forcément été sensible à l’hymne composée par The Amplifetes « It’s My Life« . Roberto Cavalli avait tout simplement craqué dessus. Si tu n’as jamais entendu ce titre, c’est que tu vis sur une autre planète. Aujourd’hui, mode/visuel/musique semblent indissociable, et The Amplifetes misent aussi sur le mouvement arty, voire hype. Comme nos frenchies les Twin Twin, les Suédois ont créé tout un univers autour d’eux. La couleur est de mise, tout comme les arts graphiques.

The Amplifetes, c’est donc quatre suédois avec des dégaines de bûcherons : des barbus au look soigneusement négligé. D’ailleurs quand on leur demande quel est leur style musical, ils se définissent comme « crabrock » c’est à dire « rock négligé« . Oui mais non, s’arrêter à « rock négligé » c’est vraiment très réducteur, parce que The Amplifetes c’est un savant mélange entre électro, rock, punk et la musique psyché. Une espèce de croisement entre les Strokes et Justice, et donc un patchwork musical détonnant. Mieux que de la RedBull, The Amplifetes c’est un cocktail énergique qui associe des rythmiques efficaces à des paroles ultra simples et répétés! Une espèce de machine à tubes taillée pour les dancefloor. Jugez par vous-même!

[gigya width= »425″ height= »490″ src= »http://player.believe.fr/player/3661585454472/6/black/0/0/0/fr/ » quality= »high » wmode= »transparent » ]
Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.