Pristine Grey : la grande évasion folk

Il y a des notes de musique qui vous font voyager. Au détour d’un piano, d’une guitare, d’une simple voix aussi mélancolique soit-elle, on se laisse transporter dans l’univers de l’artiste. C’est le cas avec Pristine Grey. Un duo mixte composé d’Alain Oddoz et de Delphine Verleene (venue remplacer Armelle). C’est du folk à l’état pur, et un groupe avec lequel le mot « voyage » prend tout son sens. En effet, la musique de ce duo est une douce invitation à l’évasion. A l’écoute de leurs morceaux, on est bercé par leur mélodie doucement mélancolique, par le mariage d’une voix douce et fine de Delphine entremêlée à celle suave et chaleureuse d’Alain. Ils bercent avec brio nos journées ou en ce qui nous concerne nos nuits.

Les écouter c’est comme être à bord d’une T-bird Ford, cheveux au vent. A chaque minute de chaque chanson, tu découvres une histoire, une merveilleuse rencontre, naissant sous un coucher de soleil.

Si le folk aujourd’hui se répand comme une trainée de poudre et qu’il est difficile de se faire une place, Pristine Grey a pour force de tenir en haleine son auditoire jusqu’à la dernière seconde. Le duo captive avec son univers doux sans artifice. Un univers minimaliste en toute simplicité mais diablement efficace. On est séduit par « Fallin’« , rapidement l’image d’une balade main dans la main se projette devant tes yeux.  « Delicate State » invoquent les soirées Texane. Pristine Grey pourrait s’apparenter à la folk de Damien Rice, on sent d’ailleurs cette influence sur le titre « Too Late » (le coup de cœur de Swann)

Alain Oddoz et Delphine Verleene accompagnés de D. Giraud et F. Mouly viennent de sortir un EP, un bijou musical de  où l’acteur principal est avant tout « toi et ton imagination ». Ils seront également en concert à l‘Ogresse (Paris), le 2 octobre en compagnie de Greenteasoul! A ne pas manquer!

Sabine Swann Bouchoul et Marie Conte.

A l’occasion de ce portrait, nous ouvrons le partenariat avec LOVEFOLK, forum de référence en matière de folk, vous l’aurez bien compris. Avec ce partenariat, nous souhaitons promouvoir la musique des jeunes artistes (FOLK donc!), en les suivant sur les concerts ect. A chaque découverte LOVEFOLK, nous tenterons de dresser un portrait, faire une interview du groupe et enfin un live-report de leur concert. Stay Tuned! Le reste arrive très vite!

Advertisements

2 pensées sur “Pristine Grey : la grande évasion folk

  • 28 septembre 2010 à 14 h 51 min
    Permalink

    C’est très beau effectivement ! Belle découverte !

  • 28 septembre 2010 à 18 h 45 min
    Permalink

    De bons musiciens et de belles voix. Ca se fait rare récemment. Est-ce la fin du « je joue deux accords » et je porte une chemise à carreaux ? Merci au blog pour la découverte rafraichissante!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.