It’s Only Rock And Folk raconte… John Lennon

Emporté par la vague de musique « Skiffle » (musique Folklorique, d’influence Jazz, Country et Blues) qui sévit à Liverpool, John Lennon fonde en 1957 le groupe Quarrymen qui progresse pour donner naissance aux Beatles.

Accompagné de ses acolytes, Paul McCartney (auteur, compositeur, multi-instrumentiste), George Harrison (auteur, compositeur, chanteur, guitariste et producteur de cinéma) et Ringo Starr (musicien, chanteur, compositeur et comédien), il est le fondateur des Beatles, groupe Anglais au triomphe planétaire.

Très vite, les Beatles deviennent l’un des plus grands phénomènes de l’histoire de l’industrie discographique. Lennon détient une place centrale dans cette réussite populaire, composant une bonne partie des succès du groupe.

En parallèle des Beatles, Lennon influencé par Yoko Ono, réalise entre novembre 1968 et fin 1969, trois opus d’un nouveau style à savoir « Two Virgins » « Life With The Lions » et « Wedding Album ». Le prestige du single « Give Peace A Chance » enregistré en 1969, revient au tandem Lennon/McCartney. C’est en Octobre 1969 que John publie sous son nom « Cold Turkey » avec la participation d’Eric Clapton à la guitare.

Lennon quitte les Beatles en septembre 1969. Les discordes entre les musiciens, principalement entre Paul McCartney et John Lennon ainsi que l’impact de sa femme,  l’inciteront à se lancer vers une carrière solo. McCartney rend la rupture publique, lors d’un communiqué de presse le 10 avril 1970. L’aventure Beatles se clôture laissant des milliards de fans accablés.

Juste un an après l’implosion des Beatles, John  Lennon entame sa carrière solo soutenu et inspiré par Yoko Ono (plasticienne, chanteuse, compositrice, écrivain, comédienne et cinéaste Japonaise). Yoko et John forment alors l’un des couples les plus médiatisés du monde, que ce soit pour leur musique que pour leurs engagements. Ensemble, ils créent le groupe Plastic Ono Band où ils sont accompagnés d’amis sur scène et en studio.

En février 1970, John sort « Instant Karma », 3ième 45 tours, qui va marquer le début de sa collaboration avec Phil Spector.

Au mois de septembre 1970 John Lennon, Ringo Starr, Klaus Voormann, Hambourg, Billy Preston et Phil Spector enregistrent le premier album de sa carrière solo : « John Lennon/Plastic Ono Band » Cet opus sort dans les années 70’ et connait des critiques élogieuses. Lennon rassemble ses idées dans la musique et les partage avec de nombreux auditeurs conquis. John a toujours voulu toucher le cœur des gens et grâce à cela, Plastic Ono Band a été admiré.

En juillet 1971, John Lennon compose l’une de ses chansons les plus mythiques « Imagine ». Celle-ci atteint le sommet des classements de nombreux pays et devient avec le temps, l’un des plus grands hymnes pacifistes jamais écrits. L’album du même nom est son plus grand succès commercial et lui donne le statut d’un grand artiste solo.

Lennon compose davantage de balades comme Imagine, sa voix s’illustre de façon plus douce.

En Décembre 1971 sort « Happy Xmas (War Is Over) » enregistré avec les enfants du chœur baptiste de Harlem. Le single connait un succès au Royaume-Unis lors de sa publication.

En 1972, Lennon enregistre « Some Time In New York City ».

En 1973, Lennon invite Elton John à chanter sur sa chanson « Whatever Gets You Thru The Night ». Publié en Octobre 1974, ce single relance sa carrière sur le marché américain et devient numéro 1. Ce sera sa seule chanson numéro 1 de son vivant. John co-écrit la chanson « Fame » avec son ami David Bowie, son premier grand succès au Etats-Unis.

En 1974, John Lennon enregistre deux albums avec le producteur Phil Spector « Walls And Bridges » et « Rock ‘n’ Roll ». L’arrivée de son fils Sean Lennon, va pense t-on arrêter son activité musicale. Ce n’est qu’une parenthèse.

En novembre 1980, l’album « Double Fantasy » marque définitivement son retour, avec des titres chantés par Yoko également.  Après l’assassinat du musicien, cet album prend une autre dimension.

Le 08 Décembre 1980, John Lennon reçoit cinq balles de revolver sous les yeux de son épouse. Il sera déclaré mort à 23h07. On retient que l’Harmonica fut son premier instrument. Sa mère, Julia lui enseigne le Banjo avant de l’initié à la guitare, instrument par excellence de John Lennon. Par la suite on le découvre aussi talentueux avec un piano.

Beaucoup d’albums paraissent après la mort de John. En 1984 on découvre un album studio publié à titre posthume « Milk And Honey ». « Menlove Ave » une collection d’inédits publiée en 1986. En 1998, le coffret « John Lennon Anthology » retrace la carrière solo de l’artiste avec de nombreuses pistes inédites.

En 2010, Yoko Ono a récemment réuni les ingénieurs des studios mythiques d’Abbey Road à Londres ainsi que ceux des studios Avatars à New-York pour revisiter l’œuvre solo de son mari qui aurait eu 70 ans.

Huit albums vont ainsi être remastérisés, d’ici à l’automne prochain. Parmi les albums revisités il y a « Imagine », « Mind Games » ou encore « Rock n’ Roll ».

JOHN LENNON – IMAGINE

 

Marie Conte

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.