Mark Ronson : 3 pour l’originalité 0 pour l’attendu

Mark Ronson vient tout juste de sortir son 3ème album « Record COllection« . En effet entre  faire le DJ, produire quelques trucs « sans importance » pour Amy Winehouse, Lilly Allen, Maroon 5, Kaiser Chiefs, Robbie Williams et Julian Perretta (oui vous avez remarquez que nous autres drôles de dames d’ORAF on est méga fan) en autre il a le temps de sortir des albums !!!! What a talentued man !!!!

En 2003 il sort « Elektra Records » et tape très fort, en effet l’album est hip hop, totalement différent de ce que sortent ces compatriotes à ce moment là. Il fait les présentations et nous montre qu’il ne suit pas la tendance et ça lui réussi. Première victoire de l’originalité.
En 2007, avec « Version », album de reprises 2ème victoire : on hésiterait presque à parler de reprises tellement celles-ci sont « ronsonisées« , l’exemple marquant pour moi reste « Toxic » de Britney Spears.

Qu’en est t’il de « Record Collection », ce qui est marrant avec lui c’est que inconsciemment on pense à chaque fois qu’il va faire quelque chose ressemblant à ces productions, c’est jamais le cas et il le confirme dans cet 3ème opus. C’est très Ronson, faire de la tendance mais encore plus : l’album est très pop psychédélique des 80’s (synthétiseur en veux tu en voilà, voix de chorales…). Une ambiance pop mais l’album reste éclectique, bah oui le producteur/dj/compositeur: multi-instrumentiste s’entoure de plein de monde d’horizons différents afin de poser leurs voix sur les morceaux : Le chanteur r’n’b D’Angelo sur « Glass Mountain Trust » (le titre le moins réussi de l’album à mon avis, on verra comment se passe son retour ), le rappeur de A tribe Called Quest, Q-tip en duo avec MNDR (chanteuse pop) sur « Bang Bang Bang, Boy Georges  sur « Somebody to love » (qui ressemble d’ailleurs à « Do you really want to hurt me » de Culture Pub) et tout pleins d’autres.

Le talent de Ronson c’est quoi ? réunir tout pleins d’artistes qui même en étant d’univers musicaux différents font tous du Ronson. La pochette de l’album illustre parfaitement ce raisonnement.
Seul point négatif et encore c’est pas vraiment négatif c’est le manque de cohérence (normal me direz vous avec autant d’artistes présent) l’album est coupé par 3 interludes et chaque partie n’a un peu rien à voir avec l’autre.

Superbe album, j’ai eu la chance de le voir en live le 4 octobre à l’occasion du concert d’Orange Rockcorps, je n’avais aucune idée des chansons de son nouvel album, les 1ères minutes je me suis limite demandée si c’était bien Ronson ! j’ai adoré et j’aime encore encore depuis que j’ai écouté l’album à tête reposée !!!!!

encore et 3ème victoire de canard !!!

autre point original : vous ne revez pas il s’est bien teint les cheveux en gris/blond ! ça on aime (beaucoup) moins !!!

Lamiya Aït-Saïd

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.