On a écouté : Beautiful Imperfection d’Asa

Lumière sur Beautiful Imperfection le nouvel album d’Asa dans les bacs depuis le 25 Octobre 2010. Asa, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un tube « No One Knows », c’est un premier album internationalement reconnu Asa sorti en Octobre 2007 et réédité en Octobre 2008 incluant un DVD bonus. C’est aussi un album live intitulé Live In Paris incluant également un DVD, sorti en Septembre 2009. C’est un Prix Constantin en 2008. Mais Asa, c’est avant tout une voix, qui vous porte bien loin de vos tracas quotidiens.

Aéré et rythmé à souhait cet opus incite au voyage dès les premières notes. Le mélange Folk/Soul apporte une grâce aux morceaux et la Pop donne ce peps, ces claquements de doigts et ces mouvements de hanches qu’on s’autorise en écoutant ce disque.

« Why Can’t We » et « Be My Man » ensoleillent les journées pluvieuses. Le tonus que contient les chansons nous transportent loin de la grisaille d’un mois de Novembre. L’été réapparait avec des morceaux tels que ceux-là.

« Bimpé » et « The Way I Feel » sont, pour nous, les deux titres les plus rythmés de l’album. La batterie est nettement mise en avant avec Bimpé. La Pop est beaucoup plus apparente, les guitares sortent de l’ombre. The Way I Feel est quand à elle sous le signe de la Soul mais le rythme est également soutenu par un mélange détonnant de batterie, trompette et de piano. S’ajoute à cela un démarrage crescendo très Jazzy.

Beautiful Imperfection possède également une facette mélancolique, ainsi les morceaux tels que « Preacher Man » ou encore « Baby Gone » sont d’une douce beauté, comme endormie au coin d’un feu ou pensive par rapport à quelqu’un. Ces deux titres vous accompagnent dans vos rêves bercés par la voix suave d’Asa.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.