On a écouté « PY » de Pete Yorn

Oublions Break Up : vous savez cet album de Pete Yorn enregistré avec la belle Scarlett Johansson. Dans son opus PY à paraître le 24 janvier prochain, Pete a décidé de se laisser les petites ballades sucrées pour dans l’aventure rock. Le rock enervé, avec de grosses guitares saturées, la voix éraillée (mais ça, c’était pas fait exprès, c’est avec une belle grippe qu’il a enregistré son album). C’est avec le grand Franck Black en moins d’une semaine que l’album est mise en boîte, et quand on l’écoute on se dit une chose : que c’est brute, c’est nerveux, c’est rock vraiment rock.

On commence d’ailleurs dans le vif du sujet avec « Precious Stone ». Irrésistiblement tu as envie de taper du pied et bouger tes cheveux dans tous les sens. C’est normal, Pete met la dose de guitares saturées, les batteries s’énervent et la voix se brise parfois. Après cette mise en bouche rock, on reprend ses esprits avec « Rock Crown » avant de repartir de plus belle avec « Velcro Shoes« . Sur celle-ci les basses et les guitares se mélangent brillamment avec un harmonica histoire d’adoucir les cordes particulièrement énervées, donnant par la même occasion un côté très folk-rock. Avec « Badman« , Pete Yorn s’inspire carrément du punk rock des années 80. Ça commence par une longue intro guitare/batterie. Pete chante pas, mais murmure avant de se laisser emporter. Le rythme s’emballe alors et on a qu’une envie c’est de sauter dans tous les sens. « The Chase » nous calme et apporte un peu de douceur à l’album. Il faut dire que PY oscille entre douceur aérienne et rock.

Tout au long de l’album on sent bien que Pete a voulu rendre hommage au rock des années 90. On voit clairement l’influence des grands groupes de cette époque : Nirvana, R.E.M, Pearl Jam ( notamment sur « Always« )ou encore les Pixies. Normal, quand on a la production un certain Franck Black, guitariste et chanteur des Pixies ! D’ailleurs Paradise Cose I peut clairement nous y faire penser.

Pourquoi tu aimeras cet album ? Parce que Pete a compris que le rock version 90 est le meilleur. Qu’on a l’impression qu’il arrive tout droit de cet époque. Si tu as un manque chronique, que tu ressens le besoin d’une injection de grunge/rock enflammée, alors PY est l’album qu’il te faut. Merci Pete, rien que pour ça on te pardonne ton égarement passager aux côtés de Scarlett.

Tracklisting de P.Y :

Precious Stone

Rock Crowd

Velcro Shoes

Paradise Cove I

Badman

The Chase

Sans Fear

Always

Stronger Than

Future Life

Wheels

Favorite Song

Sabine Swann Bouchoul

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.