Playlist Guilty Pleasure : les artistes ont aussi leurs faiblesses musicales…

Tu pensais que c’était fini les playlists de la honte ? Eh ben non ! Sauf que cette fois, ce n’est pas des blogueuses qui donnent leurs titres plaisirs coupables, mais des artistes qu’on défend corps et âmes sur It’s Only Rock and Folk. On essaiera de faire une playlist des artistes au moins une fois par mois, et la première de cette longue série, on te la dévoile ce soir ! Pour commencer c’est Thos Henley, Antoine Hilaire, Yan Gorodetzky, et Alexandre Lucas qui donnent les titres qu’ils aiment mais qu’ils n’osent pas tellement avouer.

– THOS HENLEY –

Il avoue être complétement amoureux des Wings, autant que des Beatles. Vous savez, ce fut le premier groupe de Paul McCartney, mais étrangement, l’histoire l’a un peu oublié. Deux titres que notre petit prince du folk nous avoue adorer : « Coming Up » et « Let Me Roll It« . Autre guilty pleasure de Thos  Henley : « We are the World« , ou encore « Runaway » de Kanye West. D’ailleurs, il considère que Dark Twisted Fantasy est le meilleur album de hip-hop depuis Uncontrolled Substance. (OK, mais tout ça n’est pas vraiment honteux ! nous aussi on adore ces titres !)

– YAN GORODETZKY (GUSH) –

Gush, c’est un peu nos chouchous aussi, on a du les voir une bonne dizaine de fois en concert et c’est toujours le même régal à chaque fois. Aussi, il me semblait normal de demander à l’un d’eux ses petits plaisirs coupables. Yan Gorodetsky m’a donc donné trois titres qu’il adore écouter : « Heart of rock’n’roll » de Huey & the News, qu’il connait depuis qu’il est tout petit, « I can’t go for that » de Hall & Oates. Tous simplement parce qu’il aime la production des voix et de la chanson. Et enfin « Disco Laser » de Rony Emmanuel. « c’est le plus grand hit de l’histoire de la musique française avec Triangle D’or d’Herbert Leonard! »

– ALEXANDRE LUCAS (WHAT ABOUT PENGUINS) –

J’ai aussi demandé à Alexandre des WAP de me donner ses titres un peu guilty pleasure. Il m’en a donné deux : « Got Your Number » de Nadia Oh feat. Space Cowboys – « parce que les paroles sont irréelles et pourtant bien là et que malgré tout ça me donne envie de me trémousser. En plus la chanson dure 2:50min donc insatiable envie de la mettre en boucle« .

Deuxième guilty pleasure (que j’avais pas osé mettre dans ma playlist à moi !) « She wolf » de Shakira, parce que j’assume totalement vouloir me marier et danser des nuits d’amour interminables avec elle mais que j’assume pas de mettre cette chanson en soirée haha et que je me débrouille pour que quelqu’un la mette à ma place.

 

ANTOINE HILAIRE (JAMAICA)

Antoine nous a avoué dans une interview (bientôt en ligne), qu’il n’écoutait que du guilty pleasure…Ca c’est à découvrir bientôt sur le blog ! En attendant, on t’en donne deux :

« Sarà perché ti amo » de Ricchi e Poveri. Il avoue l’écouter souvent avant de monter sur scène, un peu comme pour se mettre en jambe. Et puis faire une chanson avec la même phrase et en faire un tube, c’est cool ! Autre guitly pleasure du chanteur : « Ce n’est rien » de Julien Clerc. « On se rend compte qu’on peut faire un tube avec chaque partie de la chanson.

Je vous en réserve d’autres encore des guilty pleasure d’artistes…So stay Tuned !

 

Sabine Swann Bouchoul

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.