On y était : You and You en concert au Sentier des Halles

Promis, après j’arrête ma propagande Pro-You and You jusqu’au mois prochain. Mais il faut savoir chers lecteurs d’amour, que si vous n’étiez là à leur concert au Sentier des Halles (dans le cadre des Soirées NéoDécouvertes,) vous avez manqué un énorme concert. Certain un des meilleurs concerts du meilleur groupe du monde (à ne pas se tromper avec Twin Twin qui est le meilleur groupe de la Terre!).

Remettons les choses en place. Rentrée 2010, le line-up change. Pour palier au départ de Clément et Maurin, arrivent Franck à la batterie et Mathieu à la guitare. Et avec ces nouvelles arrivées, il semblerait que le groupe est totalement changé de dynamique. En mieux, beaucoup mieux. Avouons-le aujourd’hui, le dernier concert que j’avais vu en formation complète m’avait fait un peu flippé. J’avais trouvé chacun des membres très renfermés sur lui-même, et la communication entre eux était quasi-inexistante. C’était à la Bellevilloise, en juin dernier. Du coup, je préférais nettement les set en duo, voire en solo de You and You. La donne a changé désormais.

Cette fois-ci, c’est tout le contraire. Le groupe est en forme, la voix de Felix fait toujours autant voyager, et on le sent beaucoup plus à l’aise et détendu sur scène (voilà même désormais qu’il agrémente ses sets de petites chorégraphies qui consistent à danser avec les genoux). Les transitions également entre les titres semblaient plus fluides.

Le groupe est donc à fond. Le Sentier des Halles lui est bondé, et le public est chaud comme la braise. On sait les titres de You and You entraînants et planant, désormais ils font désormais aussi danser et sauter. Ainsi, c’est une bonne partie de la salle qui chantait en cœur avec le groupe sur Rainbow ou sur le très efficace Bye Bye (qu’on entend un peu partout en ce moment notamment dans le film de Nicolas Cuche, la Chance de Ma Vie, ou encore sur Canal + pour annoncer le film Brother). Le public se déchainait sur « Dangerous Sign« , ou encore « Open a Window », et comme toujours il se taisait pour écouter religieusement « House On The Moon ». Ce qui fait plaisir aussi c’est réentendre les anciens titres de You and You : « Necrocannibal Holocaust », ou encore le fabuleux « Another Diving Man », que Felix chantera en solo, en guise de rappel, puisqu’à la fin du set, le public réclamera une dernière chanson. Tu n’étais pas là hier ? Mon dieu quelle erreur tu as fait, lecteur d’amour de ne pas être venu… Be There la prochaine fois !

Comme je suis un peu blonde (à l’intérieur hein, être blonde c’est plus qu’une couleur sinon un mode de vie), j’ai oublié mon appareil photo… donc merci à Franck N. à qui on doit ces jolis clichés.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.