Scarlet Queens : tu vas aimer !

SCARLET QUEENS ? Petit cours d’histoire très rapide : au 19ème siècle, c’est ainsi qu’on surnommait les putes de luxe en Angleterre. (La leçon s’arrête là). Au 21ème siècle, c’est le nom d’un groupe de rock à la musique subversive : un mélange d’électro et de riffs bien saignants. Tu te dis « nan mais ouai il y en a pleins des groupes électro-rock« . Déjà je te dirais, que c’est beaucoup plus rock qu’électro, et que Scarlet Queens, c’est du rock, du vrai qui sent la sueur, la clope, l’alcool. C’est super sexy. Comment faire autrement quand on a choisi un nom de scène comme celui-ci. Un trio de trois mecs qu’on décrit comme « un chanteur chaman, un guitariste dandy et un clavier/DJ cloppeur en série« . Dans leurs influences on cite The Doors, The Smiths, Steve Reich, Wolfmother, Brian Eno, Prodigy. Avec des influences comme celle-là le cocktail ne peut être que détonnant. Et, il l’est : les guitares grondent, le son est brute, lourd limite aggressif. Damn, c’est du vrai rock comme on en faisait il y a une vingtaine d’année, comme on aime écouter en boucle. D’ailleurs, on te propose d’écouter le premier single du groupe T.S.C et de regarder par la même occasion le clip. Ensuite, si ça te plait, cliques sur ce lien, on te l’offre gratuitement.

Pour les infos d’une importance toute particulière au sujet de Scarlet Queens, note bien : 1. La sortie de leur EP Outside Play, le 18 avril 2. La Release Party le 6 mai à la scène Bastille.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.