Francofolies Days 4 : Ben l’Oncle Soul, Madjo et Mélanie Laurent.

Quatre jours sur la Rochelle, et tu ressembles déjà plus à rien. Tu frôles aussi l’overdose socio-musicale, et là tu comprends un peu pourquoi tous les mecs qui travaillent dans la musique (les pros) ont toujours des mines de blasés, et qu’ils préfèrent passer leur temps au bar. Mine de rien, tu cours, tu fais genre tu aimes tous le monde, alors que non (non, on ne peut pas aimer tous le monde, c’est métaphysiquement impossible), tu manges à pas d’heure. Au final t’es stressé, et énervé aussi parce que de la musique t’en écoutes peu. Trop peu, mais tu écoutes quand même les chouchous : Ben l’Oncle Soul, Madjo. Tu te forges ton propre avis sur d’autres artistes Mélanie Laurent par exemple…

Je n’aimais pas l’album de Mél L. et sur scène ça se confirme. Elle a des musiciens qui tuent, mais elle, sur scène c’est plus une comédienne qu’une chanteuse, alors oui elle est bien à l’aise, elle sait exactement comment prendre le micro, regarder au ciel etc…Mais pour la voix, et pour le reste on repassera…Et puis, c’est quoi cette tenue ?  Jean/débardeur… genre répet quoi… Pas convaincue

Par contre, super convaincue encore une fois par Madjo. Elle a la mine un peu fatiguée, mais elle assure encore une fois. Et même quand l’écharpe de sa guitare la lâche, elle termine son set tant bien que mal avec « Coeur Hibou« , que je ne me lasse pas d’écouter. Et puis… quel style…La seule nana qui peut porter une combi dentelle et une jupe fleurie avec décence et classe en même temps.

Ben l’Oncle Soul lui, était sur la grande scène St Jean D’Acre, et j’avoue j’avais un peu peur quand même de le revoir. Pour vous rappeler le contexte, Ben l’Oncle Soul, j’allais le voir dans des toutes petites salles, type Flèche d’Or et Forum Vauréal, avec une centaine de personnes au max… Depuis il a fait un long chemin, et cette fois c’est devant 12 000 personnes qu’il joue. On dit que ses concerts deviennent aseptisés. Peur donc. Bon c’est vrai, c’est moins frais qu’au début, mais toujours aussi efficace. D’ailleurs, le public chantera toutes les chansons du soulman. Grande Classe.

Asa juste avant Ben l’Oncle m’a fait craqué : j’avais déjà la chanteuse aux Nuits Zebrées il n’y a pas longtemps, mais c’était en début de tournée, avec un peu de trac, et pas encore rodée. La, no stress, no trac, elle est à fond, et si à l’aise qu’elle enlevera ses magnifiques escarpins turquoises pour finir son set pieds- nus. Elle danse, transforme les textes de ses chansons, fait de la soul, de la pop, parle français, anglais et fait des « bisous, bisous » à son public. Craquante à souhait cette petite.

Pour finir la soirée, c’est du côté du Casino-BusPalladium qu’on se rend. Pour le Prince Miiaou on repassera, puisqu’on arrive trop tard. Par contre on arrive à temps pour Hushpupies. Tu sais, en général le genre de mecs qui enchainent les postures types de la rockstar, ça a tendance à me taper sur le système. Pourtant, avec le leader des Hushpupiers, ça passe normal. Comme si c’était naturel, et de toute manière on est tellement emporté par les hymnes rock du groupe qu’on en oublie les pauses clichés. Et puis, sa nonchalence et son air un peu détaché finisse par le rendre ultra attachant. Tu sors de la salle avec un air dans la tête qui te lâche pas : « i want my Kate Moss…. »

 

Advertisements

Une pensée sur “Francofolies Days 4 : Ben l’Oncle Soul, Madjo et Mélanie Laurent.

  • 7 août 2011 à 0 h 58 min
    Permalink

    Tout à fait ok sur tes impressions sur Mél L et Madjo : gros coup de coeur pour la 2eme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.