Playlist Guilty Pleasure vol 7 : « des tubes interplanétaires, j’en ai plein »

Snoop Dog vs David Guetta – Sweat

Quand une chanson débute par « Can you be my doctor? », et s’intitule « Sweat » je ne peux qu’aimer. Mais c’est surtout le clip qui surpasse tout: du peignoir à la veste en matière matelas brillant, des meufs qui s’auto-caressent au sex-appeal de Snoop, de son bandana à à ses noeuds pap… Tout est magnifiquement original jusqu’à la danseuse dirty qui porte un voile de mariée et qui bien sur, comme toutes mes autres est follement attirée par Snoop Dog et va donc (ce qui va de soit) remuer son popotin sur un canapé posé en plein désert et finir assise sur Snoop Dog, bien plus confortable.

Je vous avoue que je n’ai jamais compris comment était-il possible d’apprécier les « tubes » de Snoop. Mais là je dois admettre que lorsque j’entends Sweat bizarrement je ne change de radio et attend la fin.

Kate Bush – Wuthering Heights

Oui elle a la voix suraiguë, oui le titre de la chanson est à chier (désolée pour les fans, mais je n’ai vraiment pas accroché au bouquin cucul-issîme). Cependant j’adore cette chanson et j’ai même hésité à mettre Babooshka donc j’admets bien aimer le kitsch quand il est vieillot et tellement frais !

Sous le vent – Garou et Céline Dion

Ahhh Céline et Garou … Allez avouez-le ! Céline c’est quand même une grande diva, et même si on ne l’apprécie pas, on se doit de le reconnaître. Cette chanson je la trouve admirablement jolie à l’écoute. Douce et agréable. Et puis les deux artistes ont quand même de belles voix. Donc pour résumer je vous confie que j’adore cette chanson car elle a berçé mon enfance, et dès que je l’entends j’ai toujours un grand sourire. Et le sourire ne trompe jamais.

Nicole Scherzinger – Don’t hold your breath

Les tubes déprime post-rupture j’adore ça ! En réalité j’aime écouter cette chanson, et bien que je me retourne le cerveau pour trouver de bons arguments, impossible d’en expliquer les raisons. Je pourrais dire que j’adore les paroles « You can’t touch me now, there’s no feeling left », l’originalité de la bande son, ou le clip d’egocentrique mais c’est faux. J’aime bien le tout. Et c’est assez dur de l’assumer complètement

Yelle – Safari Disco Club

J’ai entendu cette chanson pour la première fois de ma vie au Festival d’Eté de Québec et sérieux ça m’a fait checker mon boule, alors forcément je me devais d’en parler, car je dois admettre malgré moi que le son est plutôt pas mal contrairement aux paroles.

Bruno Mars – Grenade

Oui je sais. Ne dîtes rien. Cette chanson je l’écoute depuis la fin de l’année dernière, je l’avais en effet découverte lorsque j’habitais en Angleterre. Alors je ne sais pas si c’est cet éloignement avec la mère patrie juste avant les fêtes de fin d’année qui m’ont rendu aussi sentimentale, mais entendre un mec qui ferait tout pour sa gonzesse qui n’en a rien à cirer de lui, ça m’a beaucoup « émouvue ». Un autre argument pourrait être aussi que je suis un peu amoureuse du sourire de Bruno Mars. Mais ça, ça reste entre nous hein?!

Usher – More

Ca doit être ma période « electro ricain » car je me rends compte que j’ai beaucoup de « tubes » interplanétaires dans cet playlist. Je me souviens que j’avais demandé à Swann si aimer cette chanson était grave. Sa réponse était plutôt claire. Cela dit je vous assure que Usher c’est vraiment pas mon type. J’accroche juste pas mal avec cette chanson, qui me fait me trémousser devant mon miroir en m’habillant ou en me lavant les dents, genre je suis en boîte et je suis la déesse du dancefloor. Ouais, ça arrive à tout le monde des rechutes.

Billy Crawford – Trackin’

Ca a été mon dieu pendant 2 ans, et ma soeur peut en témoigner, puisque des posters de Billy ont germé partout dans notre chambre commune. Qu’est-ce que j’ai pu danser dessus, en faisant le mouvement de la vague avec mes bras. Et cette chorégraphie s’il vous plaît ! Allez, tous ensemble, keep on trackin’ me !

Kyo – Contact

Je n’ai jamais compris les paroles, mais je le vis bien. J’adore la gratte sur ce premier single de leur 2ème album connu (et dernier album d’ailleurs). Je me souviens l’avoir écouté au collège par une amie qui m’avait permis de graver son album. C’était également ma période Avril Lavigne et Sum 41, donc Kyo était le groupe français qui se rapprochait le mieux de mon âme de « rockeuse ».

Amel Bent – Où je vais

Je finis en beauté. Je comprends qu’on n’aime pas Amel Bent, mais dès que les gens la descendent je suis obligée de glisser un « mais vous devez reconnaître qu’elle a une belle voix au moins ». C’est vraiment ce que je pense, et c’est pour ça que j’aime beaucoup cette chanson, car Amel A UNE BELLE VOIX, et c’est dommage qu’elle ne soit pas mieux entourée, car c’est une belle artiste.

Emma S.

Advertisements

Une pensée sur “Playlist Guilty Pleasure vol 7 : « des tubes interplanétaires, j’en ai plein »

  • 26 juillet 2011 à 0 h 54 min
    Permalink

    Ce qui me fait peur (ou me rassure c a voir) c qu’il y en a qd mm bcp que je partage !

  • 26 juillet 2011 à 23 h 29 min
    Permalink

    Lesquels lesquels ???

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.