L’indie-rock déjantée de Tapenga

Ceux qui me connaissent en vrai de vrai savent que je suis une mordue de cinéma. Fatalement en voyant le visuel qu’offrait Tapenga je n’ai pas pu m’empêcher de penser au film Donnie Darko et surtout à Franck, le lapin ! Fatalement je partais avec une bonne pensée et comme j’écris un article tu te doute bien, cher lecteur qu’elle s’est confirmée par la suite !

Pourtant  c’est de l’indie rock et, encore une fois, ceux qui me connaissent en vrai de vrai savent bien que j’ai un peu de mal avec… c’est plutôt sympa comme genre de musique mais bon pour moi les airs se ressemblent tous… c’est donc bien pour ça que j’utilise le qualificatif de « sympa », j’en dis pas de mal mais j’en dit le bien minimun. Tapenga c’est carrément plus que sympa et pourquoi ?

Parce que justement comparé à l’indie rock/pop habituelle  sucrée et qui ne prend pas de risque ils nous offrent une musique un brin déjantée ! Et ce qui est un peu fou, moi j’aime ! Leur EP « TV Slept Trough my Education » est sorti en mars dernier et est bien représentatif de la personnalité originale du groupe. Ils touchent à tout, leur style est insaisissable. On retrouve bien sur comme base des mélodies pop (« Home Cooking ») mais toujours agrémentées d’un petit quelque chose en plus : un clavier comme dans « Killrockstar », de la guitare électrique dans « Those Things will Happen Today », un rien d’alternatif à la Sonic Youth dans « My hero died in the 90’s ».

Tapenga c’est un joyeux mélange des genre qui à l’écoute, semble, sur certains morceaux expérimental tout en étant réussi. Aux commandes on trouve le chanteur guitariste  aka « I am pooh Loves pretty Sybilline » qui compose les mélodies puis chacun des membres du groupe pose sa griffe selon ses influences.

Outre les compositions originales, le groupe à compris qu’aujourd’hui dans le monde de la musique où il se forme des centaines de groupes par jour il faut se démarquer aux oreilles et aux yeux du public. Ils ont donc opté pour un visuel mystique, limite angoissant qui s’accorde parfaitement avec la certaine dimension expérimentale, futuriste de leur musique. A noter que le tigre porte des lunettes ! Sans parler des titres accrocheurs de leur EP et de son nom, pour vous :

Killrockstar

Those Thing will Happen Today

Home Cooking

My Hero Beck Died in the 90s

What am I to Do Insane

My girlfriend is a Superwoman

Franchement rien qu’avec la photo et ça on ne peut qu’avoir envie d’y jeter les deux oreilles ! Si vous êtes convaincu il ne vous reste plus qu’à aller les voir le 14 Octobre au Zenith Omega Live de Toulon avec Appletop et Andromakers ou  le 19 novembre prochain au Volume (Nice) aux côtés de TV Guests et de Bikini Bottom.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.