Quand Bob Dylan ressuscite Hank Williams

S’il y avait une légion d’honneur pour loyaux services rendus au Folk, sans la moindre hésitation, je la remets à Bob Dylan. 1. Pour avoir tant contribué à enrichir le mouvement 2. Pour permettre aux pionners du Folk et de la country de ne pas complétement mourir et être définitivement oubliés. Le vieux monsieur a, depuis bien longtemps, en sa possession une serviette en cuir qui contient de vieux écrits de Hank Williams, gardés précieusement. Des mots griffonnés, jetés sur une feuille, ou de véritables chansons écrites en entier que le countrymen n’a jamais pu enregistré. Des chansons, Hank disait d’ailleurs en avoir écrit plus de 1000 mais en a immortalisé « que » trois cents. Décédé trop tôt, à 29 ans ravagé par l’alcool, l’oeuvre de Williams a forcément un goût d’inachevé.

Soixante ans après Bob Dylan, décide de faire vivre l’âme de la star en composant un album-hommage se basant sur les manuscrits jalousement conservés. L’idée lui trotte dans la tête depuis quelques temps déjà, mais ce n’est qu’en 2009 qu’il prend réellement forme sous le nom de The Lost Notebooks of Hank Williams.

Cette compilation, qui sera disponible dans les bacs à partir du 4 octobre prochain, contient au final seulement douze titres, aux mélodies complétement inédites et composées pour l’occasion. Et histoire de rendre un véritable hommage au grand homme, Bob Dylan a convié au projet une pléiade d’artistes de renommée internationale plus ou moins proche de l’esprit country, mais surtout des stars pour lesquelles le nom d’Hank Williams possède une réelle signification. Jack White par exemple qui pose sa voix sur l’un des titres, explique à Pamela De Barres (célèbre groupie des 70′ aujourd’hui chroniqueuse) qu’il vit dans la même rue que celle ou habitait Hank Williams un demi-siècle plus tôt «  J’ai prié Dieu, j’ai dit ‘S’il te plaît, Hank a marché dans cette rue à un moment donné de sa vie, et maintenant j’y suis assis… Fait que quelque chose se passe ». Et en cinq minutes, quelque chose s’est passé et une chanson en est sortie. C’était tellement cool. »

D’autres noms ont participé à The Lost Notebooks of Hank Williams, notamment Holy Dylan, Jakob Dylan, Norah Jones, Sheryl Crow, Lucinda Williams, et la grande star country Alan Jackson.

Pour faire revivre Hank Williams, Bob, je te dis merci.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.