Agenda : les concerts à ne pas manquer en octobre

2 octobre : May Day à l’International

Vous savez tout le bien que je pense de May Day. J’ai eu un coup de cœur absolu pour son EP Meet My Love, et je trépigne d’impatience de la voir enfin sur scène. On m’a dit que c’était bien rock…ça tombe bien, le rock on adore !

3 octobre : Neeskens à l’International

Non, je n’ai passé aucun partenariat avec l’International, mais il se trouve que la salle d’Oberkampf a décidé de faire passer dans son sein beaucoup de gens que j’aime bien. On suit Neeskens depuis bientôt deux ans. On le découvrait seul à la guitare en 2009, désormais c’est appuyé d’un groupe qu’il se produit sur scène et qu’il présente les titres de son EP.

4 octobre : GIBUS CALLING (The Name, Emilie Gassin, Christine & The Queen)

Cette date, c’est l’INMANQUABLE du mois. Pourquoi ? Parce que c’est la première du Gibus Calling, des soirées rock (ou moins rock) qui auront lieu tous les lundis et mardis au Gibus (tu l’avais compris). Des concerts toujours super, des happy hours, un sushi bar…le Gibus, the place to be !

5 octobre : Ben Howard, Café de la Danse

C’est l’automne pas vrai ? Et l’automne c’est la saison romantique pendant laquelle on a envie d’écouter des belles chansons folk. Ca tombe bien, Ben Howard sort son nouvel album, et on meurt d’impatience de se laisser bercer par ses nouvelles compositions. Et puis, le Café de la Danse est sans doute la plus belle salle parisienne ou les concerts ne sont jamais ratés…rien que pour ces deux raisons, on court là-bas !

6 octobre : Nina Granis, Nouveau Casino

C’est avec une vidéo vue sur Facebook d’une reprise d’Adèle avec des ustensiles de cuisine que je découvre Nina Granis. Étrange, mais la voix est sublime et l’univers déjà bien défini. Puis en creusant je vois que la jeune fille a un album bien à elle. Du folk, une voix voilée, c’est un peu triste, parfois lumineux…Et puis, c’est l’automne hein!

7 octobre : Cascadeur, La Cigale

Je n’aurais jamais assez de mots pour décrire un concert de Cascadeur. Je dirais juste qu’on s’en prend plein les yeux, et plein les oreilles. Si tu as manqué son fabuleux concerts au Café de la Danse ne rates surtout pas cette date, ça risque d’être absolument splendide.

19 octobre : Ben Mazué, Maroquinerie

Ca fait un moment qu’on le suit Ben Mazué. Et ce premier concert parisien en tête d’affiche sera l’occasion de nous faire découvrir les titres de son premier album, entre soul, chanson française et rap. Tout un programme, mais c’est surtout sur scène que la magie avec Ben Mazué opère !

20 octobre : Asaf Avidan, La Cigale

On dit que ce garçon serait une sorte de « Janis Joplin en mec ». Vu l’année dernière à la Machine du Moulin Rouge, et j’ai été impressionné 1.par la voix 2. l’énergie 3. les bêtises qu’il raconte sur scène ! A voir.

29 octobre : Bon Iver, Grande Halle de La Villette, Pitchfork Festival

On finit le mois d’octobre en beauté puisque le plus concert le « plus mieux » c’est celui de Bon Iver. Les lecteurs du blog savent que je voue un culte à cet homme, et sachant que je l’ai raté à la Maroquinerie en 2008, je ne sais pas encore à quoi m’attendre… Si on se fie aux nombreux commentaires des gens qui l’ont déjà vu : c’est énorme. Mais, le fait est que là, ce n’est pas dans une salle mais pour un festival (pas-merci Pitchfork), et que ce sera certainement en journée, j’ai pas trop envie de m’enflammer.

Autrement ce jour-là, il y aura aussi Lykke Li et madame Bon Iver, la dénommée Kathleen Edwards.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.