On y était : Lazare Bordias, KarmaStone, Kistch Device à l’International

J’ai un nouveau coup de coeur…Oui, juste le troisième en deux semaines : ça s’appelle Lazare Bordias, un duo guitare/batterie, du rock aux teintes un peu blues (The phénomène dans les groupes aujourd’hui d’ailleurs, vous l’aurez remarqué…). Le duo est tout neuf, mais semble tout de même assez à l’aise sur scène…

Il faut dire qu’ils m’ont prise par les sentiments…Non, ils n’ont pas repris Jeff Buckley ou Nirvana, mais The Black Keys…Forcément, on reprend une de leurs chansons et me voilà immédiatement conquise.

Par contre, j’ai beaucoup moins été conquise par KarmaStone, que je n’ai pas trouvé trop original. Certes, c’est très bon, le groupe joue vraiment très bien, c’est « bien physique » comme rock, mais ça ne m’a pas plus emballé. Sans doute, que le cadre ne se prêtait pas, et surtout que la chaleur affreuse qui régnait dans la salle ne m’a pas mise dans de très bonnes conditions.

Clou de la soirée, Kitsch Device qui fêter leur release party ce samedi. Le set commence timidement, mais plus on avance dans le concert, et plus le groupe prend ses aises, pour se lâcher totalement au final. On passe d’un rock aux allures pop, à un rock un peu dirty qui n’est pas pour me déplaire.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.