Entrez dans le monde fabuleux de Kina Grannis

Puisque tout le monde en parle en ce moment, on s’est dit qu’on n’avait vraiment pas fait notre part du boulot. Kina c’est notre petite étoile de la folk, une jeune californienne issue de la mouvance de talents made by YouTube. Attention Justin Bieber n’en fait pas partie selon nos critères à nous.

Apparemment elle a débuté sa carrière devant ses peluches, lorsqu’elle n’avait que 4 ans, mais a su persévérer. Avant de s’inscrire sur YouTube elle avait déjà sorti trois EP alors qu’elle était encore à l’Université. Ca c’est de la motivation.

On l’avait découverte avec sa reprise de Rolling in the Deep il y a déjà plusieurs mois, jouant la percu avec un fouet de cuisine. Délicieuse de surcroît ! Puis, en suite, YouTube oblige, on avait surfé de vidéos en vidéos, nous émerveillant encore plus petit à petit. Fast Car notamment, avec le groupe Boyce Avenue, ou encore Hallelujah et Oops I Did it Again pour n’en citer que quelques unes.

Kina a commencé a posté des vidéos en novembre 2007, reprenant aussi bien du k’s choice que du Taylor Swift et du Akon. Il faut bien se faire remarquer sur YouTube vous allez me dire : et je suis d’accord ! Désormais, elle totalise plus de 80 millions de vues sur toutes ses vidéos, ce qui est, inutile de vous le dire, assez incroyable. Bon certes ce n’est pas les 600 millions de vues pour une seule vidéo de Justin Bieber (j’en parle beaucoup, je ne sais pas ce qui me prends), mais c’est un chiffre tout à fait respectable. C’est donc pour cette raison que lors de son passage à Paris il y a quelques jours elle a été invitée à Taratata et qu’elle a eu le droit à une jolie couverture médiatique. Et au niveau des Etats-Unis elle vient de passer chez Ellen Degeneres, normal !

C’est vrai qu’elle a un sacré talent. Non pas qu’elle soit la prochaine Whitney Houston ou Cristina Aguillera mais elle a son timbre de voix et sa musicalité à elle. C’est doux et soigné.

En plus elle est a une originalité bien à elle. Par exemple, dans son dernier clip ‘In Your Arms‘  elle s’est crée un monde magique de petits oiseaux, d’arbres et de montagnes rien qu’en Jelly Beans ! Non seulement on approuve grave l’idée, mais en plus le titre est franchement agréable, on s’imagine pendant 3 minutes 25 dans un monde magique où tous nos tracas ne sont que poussières face au monde merveilleux et onirique que nous propose l’artiste. Et c’est souvent comme ça avec Kina !

L’année dernière, elle a sorti Stairwells, son tout premier album qu’elle a financé et promu par ses propres moyens. Puis officiellement, en avril dernier, ce même album, un peu remixé et remagné est ressorti, mais cette fois-ci à l’échelle mondiale. Entre temps elle s’est afférée à tourner un peu aux Etats-Unis, sans oublier de poster des reprises sur YouTube, conservant ainsi un lien direct et indispensable avec ses ‘followers’. Kina c’est du sérieux. Elle n’est pas là pour rigoler, mais pour promouvoir sa musique et son monde à elle, peut-importe le temps qu’il lui faudra.

Désormais elle étend son aura fantastique sur l’Europe où elle gagne plusieurs dizaines de fans chaque jour. Elle sera notamment en Irlande, au Royaume-Unis, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark, en Allemagne … et en France, pour une seule petite date qui s’annonce plus que terrible puisqu’elle sera à La Maroquinerie le 15 février prochain.

Alors c’est pas qu’on vous conseille déjà de prendre vos places, mais presque ! Car Kina c’est du talent à l’état pur, un talent comme on aimerait en découvrir tous les jours.

C’est sa moitié japonaise j’vous l’dis moi ! (objectivité quand tu nous tiens)

Site officiel : http://www.kinagrannis.com

Chaîne YouTube : http://www.youtube.com/user/kinagrannis

Facebook : http://facebook.com/kinagrannis

Myspace : http://myspace.com/kinagrannis

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.