Kid With No Eyes, What About Penguins, The Accident, You and You et Cyril Mokaiesh au Gibus le 19 décembre.

Il était une fois, une mythique salle de concert à Paris qui ouvrait de nouveau ses portes au public. Muriel, sa bonne fée utilisait ses supers pouvoirs magiques pour concocter des programmations rock et éclectiques qui puissent plaire à tout le monde.

Un jour, elle propose à Lablonde, Bim Bam Boum et à Swann une sorte de carte blanche : les trois amis doivent faire eux-même l’affiche d’une soirée. Non contents de participer au projet, ils se grattent la tête pour proposer chacun des artistes pour ce GibusCalling. Ils mettent des noms sur une feuille : leurs coups de cœur, leurs chouchous musicaux. Au final se sont 5 artistes qu’ils ont décidé programmer au Gibus le 19 décembre prochain :

THE ACCIDENT : Side project de Patrick Biyik des Twin Twin. Ovni musical qui mélange avec brio les styles musicaux. il chante, braille, rappe sans foi ni loi, gratte la gratte sur un beatbox foutraque ou autres boîtes à rythmes. Pat, c’est déjà un groupe à lui tout seul !

WHAT ABOUT PENGUINS : A mi-chemin entre le folk et le pop-rock. Des titres aux allures de tubes, qui donnent des envies de taper furieusement du pied.

KID WITH NO EYES : On dit que le folk ennuie, celui de Kid With No Eyes est parfaitement dosé. Clément Verzi, l’homme qui se cache derrière ce projet a quelque chose de Damien Rice dans la voix, et dans la façon de jouer. Il arrive tantôt à vous décrocher une larme tantôt à vous faire taper des mains sur des rythmes aux allures de country-rock. Découvert pour la première fois sur scène en première partie de Yael Naim, à l’Olympia, un coup de foudre musical instantané.

YOU AND YOU: Petite boîte à vibrations célestes dissimulant les perles sonores d’une voix habitée de fragilité, You and You forme un écrin de choix à l’interprétation du songwriter Felix Perez. J’en parle tellement sur le blog que je ne sais même quoi à raconter sur eux. Enfin si ! Pourquoi il ne faut pas les manquer ? Parce que le groupe revient avec un tout nouveau line-up et le retour du Banjo dans les rangs. (vous ne me voyez pas en ce moment, c’est dommage parce que j’effectue une super danse de la joie tellement je suis trop contente).

J’ai d’ailleurs une demande express, et ce serait cool de m’appuyer lecteur d’amour : je veux dans la setlist « Another Diving Man », soit ma chanson préférée de tout le répertoire youandyouesque (j’aime inventer des mots). Je boude et tape des pieds et je fais la grève des encouragements comme au PSG et à l’OM si jamais elle n’y figure pas.

CYRIL MOKAIESH : on ne le vous présente plus, puisque nous l’avions suivi pour le Prix Constantin. Il était de passage au Nouveau Casino en novembre dernier, si vous l’aviez raté, vous avez une nouvelle chance de le voir ce soir. Il fait froid dehors, ça tombe bien les sets de Cyril Mokaiesh sont qualifiés de « animal« . S’il fait assez chaud, peut-être même qu’il refera un remake de l’Olympia et qu’il arrachera sa chemise en mode superman… Va Savoir, comme dit sa chanson !

Si tu hésites à venir, je vais te donner quelques bonnes raisons de venir :

1. Il n’y a que des Beaux Gosses sur scène. On n’a pas fait gaffe, mais il n’y a que des mecs ce soir-là, donc mesdemoiselles, faites plaisir à vos yeux. C’est même mieux que n’importe quel catalogue Elite. ET, ce soir, en plus ils chantent que pour vous. Les garçons dans le public, vous avez intérêt à faire péter les barbes et les chemises à carreaux pour être aussi BG qu’eux.

2. Il y en a pour tous les goûts…musicaux ! Du folk, du rap, du pop, de la chanson, du rock. Tu trouveras forcément ton compte ! Là, on a fait attention de faire varier les plaisirs (même si Flo et moi, on n’est pas souvent sur la même longueur d’onde musicale !)

3. Ce sont nos chouchous à nous. On aimerait bien que LE MONDE reconnaisse à quel point ils sont trop forts. Trop géniaux, trop parfaits, trop les best quoi.

4. C’est gratuit. En temps de crise, c’est un argument non négligeable n’est-ce pas ? Cinq concerts dans la salle où jadis The Clash a joué, pour rien du tout, c’est immanquable. En plus ya des bières pas chères et un happy hour pour les alcoolos, un sushi bar pour les affamés. Un fumoir à l’intérieur pour pas te geler les miches en fumant tes clopes. On t’invite donc d’attraper une bronchite et claquer ton fric en médecin et médoc. Cherche pas le Gibus pense à tout.

5. C’est notre façon de fêter Noël avant l’heure. Version Punk-Rock…même si sur scène c’est plutôt pop-rock. Et puis il fait froid dehors, tu vas pas rester chez toi tout seul, allez viens, on se réchauffe tous ensemble ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.