Le billet bitch : Chéri, je te quitte ça lancera ta carrière

Jouons les mauvaises une fois par mois, si vous voulez bien. On l’a tous pensé au moins une fois. Un artiste – homme ou femme- semble touché par la grâce artistique quand malheureusement le mauvais sort s’abat sur lui: son couple vient de se briser sa douce moitié a mis les voiles emportant dans son sillage une partie de leur histoire.

C’est triste. Ce sont des choses qui arrivent. Certains se morfondent, grossissent dans un canapé engloutissant des litres de Ben&Jerry’s. D’autres prennent la plume et expriment leur douleur sur le papier. Ils en sort parfois, voire souvent de biens jolies choses, qui une fois mises en musique se révèlent être des bijoux.

Je fais partie de cette catégorie de personnes qui pensent que la créativité d’un artiste n’est jamais aussi  productive qu’en période sombre, que lorsqu’elle est le fruit d’une douleur profonde. C’est vrai non seulement en musique, mais aussi en peinture, ou en littérature. La douleur, la tristesse sont des sentiments, je crois qui, révèle le plus profond d’une personne. Des sentiments qui ne mentent pas.

Je note que de Bon Iver à Charlie Winston en passant par Julien Doré et même Coeur de Pirate ont un point commun: les albums qui ont suivi une forte déception amoureuse ont tous été de superbes réussites musicales. En tout cas, moi je pense que pour qu’unartiste fasse un bon album, il faut qu’il se fasse larguer. Ouai, même pas peur de le dire. C’est pour leur bien.

Perso, je serais l’ex de Justin Vernon, je serai trop fière de mon coup. Je pourrais me dire 1.« putain mais c’est moi qui est lancé sa carrière ». 2. Il a quand même écrit tout un album rien que pour moi. Parce que, non quoi, si la demoiselle en question n’avait pas brisé le petit cœur de notre folkeux préféré JAMAIS il aurait sorti cet album parfait. Jamais il n’aurait connu le succès escompté. Pareil pour Adèle. Non c’est vrai elle avait déjà sorti un premier album, mais il ne cassait pas des masses la baraque n’est-ce pas ? En revanche 21, lui carrément. Pourquoi et comment ? Parce qu’elle aussi a eu le cœur brisé. Un bad boy l’a laissé tomber. Son arme contre la dépression : écrire des chansons. Résultat : son album est le plus vendu du 21ème siècle. L’album vendu le plus vendu de l’année, et il ne quitte toujours pas la première place des charts mondiaux. Imparable la recette du cœur brisé. T’es pas convaincu encore ? Le meilleur album que Gainsbourg a écrit pour Jane Birkin ? Baby Alone In Babylone. Elle venait de le quitter. Il était déprimé, camé, dix fois plus bourré que d’habitude. Il n’a jamais aussi bien écrit.

Dernier exemple. Bill Callahan (Smog pour les incultes). L’ex-chéri de la chanteuse rock la plus dépressive du monde, Cat Power et de Joanna Newsom. Les deux ont laissé tomber le beau Bill, mais c’est surtout la deuxième qui a été la source de son plus bel album : Sometimes I Wish We Were An Eagle, dans lequel cordes, guitares, piano, et la voix absolument magnifique de Bill s’unissent en parfaite alchimie.


OLIVER MARK 
© Oliver Mark


Advertisements

Une pensée sur “Le billet bitch : Chéri, je te quitte ça lancera ta carrière

  • 9 décembre 2011 à 16 h 52 min
    Permalink

    Oui , un bon coup de blues et ça (re)part ?!?, mais ce n’est pas une solution , car si j’imaginais me faire larguer pour trouver l’inspiration ce serait prémédité donc nul , la souffrance n’a pas de planning , ni de rituel , elle est juste personnelle , une source d’inspiration ? oui pour les accords mineurs effectivement ,on n’a pas d’excuse pour ce détruire , juste des bonnes raisons de vivre …
    De toute façon on savoure toujours mieux ce que l’on gagne à la sueur de son front , en fait l’argent c’est le confort des petits …
    Quand je mettrais à plat mes compos , elles auront tous les reflets du sombre bien dark au lumineux bien naÏf , la créativité à différent état d’âme pour ma part .
    Bref cela reste un débat philosophique intéressant et ouvert !
    Alain.

  • 9 décembre 2011 à 16 h 55 min
    Permalink

    Évidemment !
    Je compte faire aussi un billet sur les albums « heureux » ! SURTOUT je ne souhaite à aucun artiste de se faire larguer ! Au contraire, l’amour est un beau moteur !

  • 9 décembre 2011 à 16 h 59 min
    Permalink

    On peut aussi noter le cas Chanel, où à la mort de son grand amour Boy Capel, Coco s’est accrochée à ses ciseaux. Ce qui a littéralement transformé la mode, la femme, nos vies. Merci Gabrielle.

  • 9 décembre 2011 à 17 h 22 min
    Permalink

    Si l’amour est un moteur , c’est sans doute le moins polluant , nos chercheurs n’ont vraiment rien compris…

  • 9 décembre 2011 à 23 h 44 min
    Permalink

    On voit bien que cet article est écrit par une femme…..

  • 10 décembre 2011 à 0 h 18 min
    Permalink

    Toutes mes excuses pour le point de vue strictement féminin…
    J’essaie de réfléchir comme un garçon parfois, mais j’arrive pas vraiment…du coup bah je me contente de ma pensée de femme…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.