Artiste à découvrir: Memphis Belle, ça claque !

First things first. Ne pas savoir ce que veux dire « Memphis Belle » me tracasse. Petit détour Wikipédia pour la conscience, car avant d’être un groupe de 3-4 mecs, Memphis Belle c’est un avion bombardier américain ultra connu ayant à son compteur de nombreuses missions à succès. Voilà. On se sent soudainement extrêmement cultivé.

Désormais, Memphis Belle c’est un groupe de « rock alternatif » composés 4 mecs de Saint-Ger(main) : guitare, basse, batterie et clavier. Leurs influences sont larges et plutôt variées, on y trouve Kings of Leon, MGMT, The Who, The Clash, les Stones, les Ramones, sans oublier Joy Division, Pete Doherty et … Oh Othello ! Ça fait tout de même un petit bout de temps que la team s’est rencontrée, puisque les deux gratteux ont crée la première formation du groupe en février 2007. C’est les deux-même qui écrivent les titres du groupe, et anglais ! Des accompagnements bien travaillés, un bassiste qui pousse la chansonnette pour doubler le guitariste/chanteur (polyvalents les mecs!), et récemment un nouveau membre aux claviers, pour renforcer la ligne musicale déjà bien étoffée.

Ces créations paraissent en 2011 sur leur premier EP intitulé Nehawka (ville dans le Nebraska pour ceux que cela intéressent). Esthétiquement l’EP est plutôt bien foutu : plumes et bois. Je sais que c’est une remarque typiquement féminine, mais quoi que l’on puisse dire, le physique ça compte ! Bref.

Les 6 titres de l’EP sont sympas et même plutôt pas mal du tout. J’aime l’intro à la Muse de « To Take your Hand », la ligne de basse dans « Fire Alarm », le léger accelerando de « Face to face » qui transforme le slow mignonnet du début en une déclaration de rupture éclantante, et l’esprit Tings Tings de « Shake it ». Je n’ai pas mentionné «Midnight Walker » parce qu’à vrai dire, je n’aime pas trop ce titre.

Par contre, si je n’ai pas parlé de « Emergency Stop » c’est tout le contraire. Ca commence par « Once upon a time», et la voix de Paul est portée par une belle instrumentalisation tout en douceur et sobriété. Un réel plaisir pour les oreilles. Pour résumer ce ramassis exhaustif et descriptif plutôt chiant, faisons simple : cet EP claque.

C’est du bon rock prometteur.

Est-ce que j’ai encore besoin de vous convaincre ?

Si vous avez répondu oui inconsciemment dans votre cervelet, voici une liste de 10 raisons absolument non-objectives :

Ils ont joué au Gibus, au Truskel, à l’OPA Bastille, au Café de Paris, à la Clef, et à l’International notamment.

Ils ont parfois des chemises à carreaux. (cf. Swann’)

Ils ont déjà des groupies. (cf. Véro)

Ils sont sympas comme tout.

Ce sont des bons musiciens.

Leur EP est carrément bon.

Ils chantent en anglais.

Ils aiment Oh Othello.

Ils sont ponctuels.

Ils sont polis.

Non toujours pas ? Allez écouter !

Bandcamp :http://memphisbelle.bandcamp.com/

Myspace :http://www.myspace.com/lesmemphisbelle

Facebookhttp://www.facebook.com/memphisbellemusic

Advertisements

Une pensée sur “Artiste à découvrir: Memphis Belle, ça claque !

  • 5 janvier 2012 à 17 h 04 min
    Permalink

    Gosh ! Thank you ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.