Quand je serai grande…je serai Cat Power !

Tous les garçons sont amoureux de Cat Power. C’est fatiguant. Tu as envie de la détester. Pas vrai, copine, quand tu écoutes The Greatest ou You Are Free (et que tu n’es pas en train de ruiner ton maquillage)  t’as un peu un sentiment de haine profonde qui nait quelque part dans ton ventre. Exactement, la même aversion qu’essaie de cacher ton copain quand tu baves devant 127 heures et James Franco pour la 20ème fois en deux semaines. Ton boyfriend, lui aimerait bien être James, bah toi, secrètement t’as trop envie de ressembler à Chan Marshall !

 1. Tu lui pardonnes tout.

Parfois, elle bousille un concert parce qu’elle est trop bourrée ou parce qu’elle n’a pas de « bonnes vibes ». Elle oublie les paroles, fait preuve de nonchalance, de mauvaise volonté voire de je-m’en-foutisme… Cela aurait été une autre chanteuse qu’elle, tu aurais probablement jeté ton verre de bières vides dans la gueule, et tu l’aurais traiter de tous les noms d’oiseaux qui te passe par la tête. Mais pas pour elle. Quand c’est Cat Power, tu lui cries un « I don’t Blame You ». Bah non. C’est ça le problème, impossible de penser en mal d’elle. Parce que tu sais qu’elle en bave, que dans sa tête il se passe des trucs bizarre. En un regard triste et deux « i’m so sorry », elle te fait oublier pourquoi tu es en colère. Tu ne peux pas lui en vouloir. Enfin, peut-être 5 minutes, mais tu lui pardonne vite.

 2. Elle a une voix magique

Concrètement cette voix au grain si particulier, il est juste impossible à reproduire. Elle ressemble à personne d’autres. On ne sait pas trop d’où ça sort. Une voix imparfaite, mais terriblement sensuelle, au bord de la rupture parfois mais qui tient toujours au final. Et ce grain de voix, chaud et fragile, il t’enveloppe et te fout les poils. Il te fait pleurer, il te rend heureux. Tu fermes les yeux et juste tu te sens bien.

 3. Elle est simple

Ça ne devrait pas être permis d’être aussi jolie avec 1. pas ou peu de maquillage 2. un pauvre débardeur moche et un jean même pas bien taillé 3. un look de débraillée 4. Une coupe de cheveux ratée… Essaie donc d’être classe avec ta chemise Camaieu « vert militaire ». Impossible. Elle, ça lui va bien. Elle reste canon. Ses cheveux n’avaient à l’époque aucun volume, aujourd’hui avec son blond décoloré et sa coupe garçonne elle ressemble à un gros Billy Idol, mais  aucun problème, elle reste magnétique. Charismatique.

4. Elle donne l’impression de porter le poids du monde

C’est qu’elle a souffert la belle. Si les filles craquent pour les hommes à tendance dépressifs, je crois que pour les mecs c’est pareil en fait. C’est la « petite chose fragile et un peu triste » que t’as envie de protéger. Elle raconte de manière parfaite ce qui se passe dans ta tête, tu sais les histoires foireuses, les envies de liberté quand tu sens que tu étouffes etc… Quand tu as fini de pleurer toutes les larmes de ton corps, tu en reviens au point 1. : tu peux pas la détester.

Advertisements

Une pensée sur “Quand je serai grande…je serai Cat Power !

  • 13 janvier 2012 à 0 h 22 min
    Permalink

    Rien que pour ce « I don’t blame you » elle a mon respect éternel. Et pourtant…on a de quoi lui en vouloir (Pleyel bordel!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.