Mark Lanegan, dernier soldat du grunge

Les programmations de certains festivals de l’été commencent à tomber, et Rock en Seine a confirmé la participation de Mark Lanegan. Moi je me réjouis, mais à lire les posts de nombreux facebookeurs sur la page du festival, il semblerait que peu de gens réalisent à qui ils vont avoir à faire ! Pas la notoriété d’une tête d’affiche Mark ?? Et pourtant, moi je dis qu’il mériterait…
Je ne connais pas « tout » de Mark Lanegan, je l’ai découvert dans un total désordre chronologique et j’ai recollé les morceaux de sa brillante carrière sur le tard. Mais mieux vaux tard que jamais concernant ce vieux rockeur là. Il aurait pu « être » Kurt Cobain, à cette époque il était leader des Screaming Trees, considéré comme un des pionniers du grunge mais non, la déferlante de succès et d’excès qui surprit ce mouvement là, ne passa que « discrètement » par lui. Ils ont souvent collaboré tous les deux, mais Lanegan continua son chemin, laissant le lourd fardeau d’icône à Kurt…

Moi c’est au sein des Queens of The Stone Age que l’on m’a soufflé son nom pour la 1e fois. Il est la 3e voix du groupe aux côtés de Josh Homme, sur un certain nombre de chansons des albums de Rated-R, en passant par l’excellent Songs for the Deaf, pour lequel il est également auteur au côté de Josh, et il contribue également à Lullabies to Paralyze. La 3e voix et QUELLE VOIX !!! The Voice à la noix sur la Une à côté, vous pouvez tous allez vous rhabiller, merci au revoir !

Ensuite c’est aux côtés d’Isobel Campbell qu’il a eu l’occasion de me mettre dans un profond état de… dépression ! Depuis ça va mieux, c’est juste un superbe album mais que l’on pourrait facilement imaginer en guise de BO d’un film français un peu intello, un peu nouvelle vague, c’est beau mais on n’en sort pas indemne. Isobel c’est la voix mutine et classieuse du groupe Pop/Folk Belle and Sebastian, lui à côté c’est la bête, à la voix rocailleuse et posée, on est loin du rock stoner des QOSTA. Leur couple musical ne pouvait être qu’un alien improbable et c’est donc à ne surtout pas manquer.

En solo, je ne connaissais que Scraps at midnight qui est plutôt folk, un peu country, assez sombre et mélancolique parfois, mais surtout hypnotique, cette voix vous ferez faire n’importe quoi, aller n’importe où… ça sent la solitude, le vieux (il n’a pas 50 ans aujourd’hui mais depuis toujours la voix d’un type de 70) cowboy, assis tout seul sur son banc pourri à l’extérieur du saloon dans un western spaghetti, une fois de plus avec Lanegan, c’est souvent tout simplement très beau.

Le nouvel album du Mark Lanegan Band, Funeral Blues, est tout bonnement excellentissime, il fera partie de mon top album de 2012, je le sais déjà. Toutes les différentes vies artistiques de Lanegan citées ci-dessus y sont présentes, on retrouve la griffe QOSTA sur « The Gravedigger’s song » l’intro et le riff de guitare pourrait être une de leur signature. « St Louis Elegy » me ramène du côté d’un Massive Attack peut-être. Lanegan annonce clairement en interview l’inffluence de Joy Division et Roxy Music, on entend pourquoi, on approuve et on aime. « Harborview Hospital », une de mes préférées montent progressivement en puissance, la voix de Lanegan y est plus caressante encore… Certains morceaux sont toujours aussi dark, le bougre ne s’est pas transformé en pop star et c’est tant mieux, mais ce n’est pas que ça, « Ode to Sad Disco » n’est pas sad du tout !
L’ambiance générale de l’album est chaude, plus sensuelle et moins mélancolique. Le rockeur tatoué écorché vif a maintenant un petit sourire espiègle, l’œil dragueur et semble avoir laissé entrer un peu de lumière sur son Blues de funérailles, mais heureusement sans rien perdre de son intensité…

Advertisements

Une pensée sur “Mark Lanegan, dernier soldat du grunge

  • 9 mars 2012 à 14 h 13 min
    Permalink

    La touche QOTSA, c’est aussi Alain Johannes qui a fait beaucoup sur ce dernier album (et lui-même sorti un album splendide il n’y a pas si longtemps)…

    Après, Lanegan à Rock en Seine, c’est forcément un peu gâché. A quand une salle pour lui à Paris ?

  • 13 mars 2012 à 9 h 38 min
    Permalink

    Ahhh Mark Lanegan, je ne peux que valider et confirmer la totalité de cet article… Des premiers Screaming Trees aux albums solos des derniers temps (je rajoute d’ailleurs « Bubblegum » sorti après Scraps at Midnight, avec notamment un titre « Hit the City » avec PJ Harvey…
    Et pour reprendre le commentaire de Florent, le très bon album de Johannes ne pourra que te plaire….

  • 13 mars 2012 à 18 h 03 min
    Permalink

    L’idée était de faire de nouveaux adeptes, merci pour le coup de pouce! On m’a aussi fait me replonger dans du Soulsavers oublié dans mon pod… Bref, que du bon, et malgré la grande scène impersonnelle de RES, je serai heureuse de ma future « rencontre » avec The Voice…

  • 4 avril 2012 à 22 h 20 min
    Permalink

    Pas mal du tout ce ‘Funeral Blues’, dans la lignée (mais différent) du très bon Bubblegum
    Sa collaboration avec Greg Dulli est aussi excellente : les Gutter Twins
    et puis les Screaming Trees: l’album Dust est un chef d’oeuvre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.