On y était : Revolver à l’EMB Sannois (avec Le Fair)

J’avoue, j’ai eu peur. Lorsque j’ai écouté « Let Go » le nouvel album de Revolver, j’ai eu un petit pincement au cœur. Il n’y avait plus l’ambiance intimiste et apaisante qui entourait « Music For A While« . Pour leur deuxième effort, les trois parisiens l’ont joué un peu plus musclé. Certes, il y a beaucoup plus de guitares électriques, et de batteries, mais la marque de fabrique du groupe, les harmonies vocales sont toujours là. L’essentiel est sauvé. Sur scène, je me demandais ce que cela pouvait donner.

Pour l’ouverture de la tournée française, c’est à l’EMB Sannois que Revolver a posé guitares et ampli. Le Fair nous a gentiment invité sur la date : 1. Je suis tombée amoureuse de cette salle 2. j’ai plus qu’adoré l’évolution du groupe. En fait.

Revolver, dans le passé, je les ai déjà vu plusieurs fois, deux fois à la Flèche d’Or, une fois au Bataclan. Et à chaque fois c’était mieux que le concert précédent. Deux ans plus tard, ils reviennent métamorphosés. Eux, qui étaient très en retenus, sont devenus des mecs de scène. Normal, deux tournées aux États-Unis ça fait changer pas mal de chose.

Le set commence en acoustique. Normal. C’est ainsi que l’histoire de Revolver à commencer. Assis, en communion avec leurs instruments, les trois garçons imposent d’emblée qu’on les écoute. La scène est plongée dans l’obscurité, seul le groupe est éclairé. Ambiance religieuse. Silence de plombs. On écoute les trois garçons chanter. Harmonie parfaite. Les fantômes de Crosby, Still & Nash planent dans la salle. Puis, Revolver change du tout au tout. Du folk doux, on passe à la pop dansante et électrique, puis au rock franchement remuant. Des relents d’année 70 se font entendre. Comme sur « Still » le fameux « slow » de l’album. Ambroise Willaume invitera quelques spectateurs à monter sur scène pour danser. Deux jeunes filles, un jeune homme…et le batteur de John Grape!

Le groupe prend un malin plaisir à présenter les titres de leur nouvel album (on craque toujours autant pour Wind Song, The Letter ou Let Go), mais le public attendait surtout avec impatience les tubes du premier. « Balulalow » sera chanté en chœur. Et Get Around Town sera gardé pour le rappel. Et quel rappel! Très rock’n’roll!

Stay tuned guyz, l’interview décalée de Revolver viendra bientôt !

Un très grand merci à Julie du Fair!

Advertisements

Une pensée sur “On y était : Revolver à l’EMB Sannois (avec Le Fair)

  • 18 mars 2012 à 9 h 53 min
    Permalink

    Mais je savais pas qu' »on » y était.!!! 😉 trop bien, trop hâte de les voir à Lyon à nouveau! L’album me quitte plus…

  • 18 mars 2012 à 17 h 17 min
    Permalink

    Alala l’EMB… Une ambiance de dingue quand ils ont refais Balulalow et Get around town ! Et le meilleur pour la fin : un autographe 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.