MOJO débarque en France !

On nous le répète assez souvent, c’est d’ailleurs rentré dans les mœurs et le langage courant : En France, c’est la crise. Dans la presse aussi, comme dans la musique. Pourtant, fait étonnant pour être souligné, il n’y a jamais eu autant de magazines papiers qui ornent les étales des kiosques et des librairies. Certes on a entéré Rock One, Rock Sound, mais on a fêté l’arrivée de nouveaux titres : My Rock, Plugged, Rock First, et encore plus récemment Music et Mojo.

 Mojo, une bible pour les fans de rock pour qui ce magazine est tout sauf une nouveauté. Le très prestigieux et très respecté existe depuis une blinde de l’autre côté de la Manche. C’est THE ROCK MAGAZINE, des visionnaires qui ont parlé avant tout le monde d’Arctic Monkeys et Fleet Foxes. Le Mojo qui débarque chez nous, est en fait une adaptation de la version anglaise, avec toutefois quelques adaptations. Différence de scène musicale oblige.

 On y retrouve tout de même l’essence qui fait le magazine original : des analyses sur l’actu rock, des retros (10 pages sur Johnny Cash, le rêve), et mise en perspectives des différents courants musicaux. Une grande interview…on commence d’ailleurs avec du lourd : Jack White, et bien sûr des focus sur les nouveaux talents émérgents. L’édition française reprend en fait une majorité du contenu anglais, mais évidemment une partie du magazine est axée sur la scène rock française.

 Les fans de rock lassés par un Rock&Folk en perte de vitesse ont désormais une lecture vers laquelle se tourner.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.