On y était : Keane au Casino de Paris

Je vous ai déjà parlé de ma liste de concerts à faire avant de mourir ? Il y a quelques mois j’ai pu en exaucer un avec Florence and The Machine au Casino de Paris. Et c’est dans la même salle que je suis retournée de nouveau faire une petite croix à côté d’un groupe que j’affectionne tout particulièrement.

Cette fois-ci me voilà en mezzanine, et après avoir constaté que les rangées de sièges ne sont pas en décallées pour permettre aux spectateurs de voir un peu la scène, mais bien agencées les unes devant les autres, je suis assez convaincue par la première partie. Bastille c’est des bébés Keane, un peu plus rockeurs, avec des belles mélodies. Belle découverte, artistes à suivre, j’essayerai de vous en reparler bientôt.

C’est à 21h que les quatre Anglais font leur entrée, sous une salve d’applaudissements d’un public impatient. Un soleil stylisé avec en son coeur « Strangeland » en néon, fait face au public. J’ai changé de de place, je me suis avançée, tout va bien. C’est parti.

Pas mal de titres de leur nouvel album, car forcément, ils sont là pour faire la promotion de ce quatrième opus numéro un des ventes au Royaume-Uni, sorti le 7 mai dernier. Je réitère ce que j’avais déjà dit précedemment dans je ne sais quel billet : je n’accroche pas vraiment. « Silenced By The Night », « Starting Line« , « Disconnected« , et ‘You Are Young » c’est pas mon truc. Il manque cette touche plus personnelle, peut-être moins commerciale de Keane que j’aimais tant. (oulala attention ne me lynchez pas, c’est un avis personnel …)
Néanmoins tout n’est pas noir, j’ai bien kiffé  « Black Rain » et « Sovereign Light Café » sans parler de « Sea Fog » qui m’a plus que touchée. Un piano-voix juste splendide. Des frissons de partout.

Mais aussi pas mal de leurs plus gros succès, issus en majorité de « Hopes And Fear » ; de « Everybody’s Changing« , en passant par « This Is The Last Time« , sans oublier un titre dont on oublie l’incroyable beauté « Somewhere Only We Know« .
Tom Chaplin a vraiment THE voix, et ce qu’on entend des versions studios, est encore plus touchant en live.  » A Bad Dream » par exemple est sympa à écouter-sans-plus, mais en live ça prend au trippes.
Bref j’avoue même si j’avoue un faible pour les chansons calmes, voire tristes, j’ai quand même shaké mon booty sur « Spiralling » et « Perfect Symmetry » que j’ai réécouter, redécouvert et que je vais remettre sur mon mp3 dès demain.

Forcément le groupe conclue sur un « Crystal Ball » de folie. La fosse est en ébulition et dans la mezzanine ça s’est levé depuis au moins 5 chansons (si si, sur ma vie !). En gros pour résumer, une belle ambiance, un public de fans de la première heure au taquet, de 7 à 77 ans.

Une bien belle soirée, même si j’ai regretté certains titres moins connus comme « Atlantic« , « Try Again » « Hamburg Song » ou encore « My Shadow » qui m’auraient sans doute fait lâcher la larmounette. Mais Keane est là pour la promo de son nouvel album, et ça se sent, puisque presque quasiment entre chaque titres, Tom nous en parle d’une manière ou d’une autre. Cela dit on ne peut pas leur reprocher, c’est un concert complet, et je suis plus que ravie de pouvoir les voir en vrai, en live.

Et je pense que je retournerai les voir en fin d’année, puisque le groupe nous confie à la fin du concert que des dates sont prévues en France pour fin 2012. Good news !
Merci Keane, voilà un rêve de réalisé.

Advertisements

Une pensée sur “On y était : Keane au Casino de Paris

  • 16 mai 2012 à 2 h 35 min
    Permalink

    J’y étais aussi, quelle belle soirée passée en compagnie de ce groupe que j’adore depuis des années et de ce chanteur a la voix si belle! je rêvais d’assister a l’un de leur concert depuis si longtemps et ce rêve s’est enfin réalisé de la plus belle façon qu’il soit, a bientôt Keane! ;o)

  • 16 mai 2012 à 9 h 51 min
    Permalink

    superbe concert! Tom au top! Ses musiciens aussi! Bref … Keane est une pépite de bonheur!

  • 16 mai 2012 à 10 h 18 min
    Permalink

    J’y étais aussi et j’ai passé un excellent moment. Tom sait y faire pour mettre de l’ambiance. Il faut dire que le public était déjà acquis à sa cause. J’ai été surpris de constater que certains titres de nouvel album , que je n’affectionne pas , rendent très bien en live comme On The Road.
    Il y a eu de grands moments de pureté vocale…comme sur Black Rain (magique !) et A Bad Dream, grandiose !
    Du coup, je me replonge dans le dernier album et Perfect Symmetry que j’avais mis de coté depuis longtemps.

  • 18 mai 2012 à 18 h 14 min
    Permalink

    Nous aussi, on y était avec ma fille de 8 ans, on les adore : on avait le nouvel album dès le 5 mai, et appris les nouveaux titres ; superbe album, mais Hermine était super contente d’entendre « spiralling », SA chanson…….
    en fait, nous avons gagné les places sur une radio nantaise (places + train + hôtel) ; on a partagé un super moment et bien entendu noté que le groupe revient en fin d’année….. Bastille : une découverte, c’est très sympa ; le casino de paris : une première, effectivement mieux vaut avoir de la chance afin de ne pas avoir devant soi un « grand ». Quand tout le monde s’est levé, Hermine a enlevé ses chaussures : debout sur le siège, c’était nyckel
    gwen

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.