On y était : Concrete Knives et Francois and The Atlas Mountains, place Denfert-Rochereau (scène Ricard S.A Live)

Le gros de la fête de la Musique, c’est à Denfert-Rochereau que ça se passait. La scène du Ricard S.A Live accueillait sur scène quatre groupes aux univers totalement différents choisis par le FAIR (fournisseur officiel de bonne musique) : Twin Twin, Concrete Knives, Francois and The Atlas Mountains et Carmen Maria Vega.

Concrete Knives et Francois and The Atlas Mountains c’est deux groupes à l’opposé l’un de l’autre mais qui ont pour point commun de te faire danser immédiatement. L’électro-rock des premiers à emporter immédiatement la foule, transformant la place Denfert-Rochereau en immense dancefloors. Quant aux seconds, ils t’emmènent dans un état de transe assez jouissifs. Certains diront que François and The Atlas Mountains c’est « très spé », on répondra que ça te fait quitter la terre ferme, et que ça te transporte dans des contrées très lointaine. Pour planer, c’est aussi efficace qu’un rail de coke. De la pop élégante qui mélange électronique et son tribale, un univers inclassable aussi beau musicalement que visuellement parlant.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.