Je pars là (inscrire la destination de votre choix), j’écoute quoi ? Guide n°1

Perso je compte les jours qui me séparent de ma plage de Supertubos au Portugal, J- 9 et j’imagine que vous en faîtes autant non ? On commence donc à faire le tri et à créer des playlists idéales et appropriées pour chaque instant de ces durement mêritées vacaciones. Le voyage, vos vacances, c’est un peu (beaucoup) mon boulot aussi, donc si vous voulez un petit coup de pouce pour savoir quoi mettre dans votre pod selon votre destination d’arrivée, suivez le guide n°1 ! Oui, cela sous-entend un n°2, 3… Vous ne partirez pas en vacances mals équipés !

  • Je pars –seul(e) sur la route aux Etats-Unis, mais dans le Sud, dans les états des Red Necks– j’emmène:

Le dernier album de John Mayer (cela fait longtemps que j’avais envie de vous en parler d’ailleurs), Born and Raised. Parce qu’il a tous les ingrédients d’un bon album de country-folk. La vieille guimbarde qui roule sur des routes cahotiques et poussiéreuse, le sourire amical des gens simples en train de discuter au saloon du coin, le côté un peu mièvre des texte love, les guitares et autres banjos, mais le tout en version moderne grâce au hip boy John.

  • Je pars – en Espagne, à Barcelone, Madrid, Seville, un trip de villes qui bougent entre potes– j’emmène:

Les garçons d’Alt-J et leur album An Awesome Wave. Parce qu’il y a du son pour toute une journée de visites et de balades, des ryhtmes différents pour du shopping hystérique comme pour du panorama en haut de la Sagrada familia, mais aussi des interludes pour la pause tranquille sur un banc entre 2 musées. Une musicalité assez urbaine, électro, un côté inclassable qui va très bien à l’effervescence de la ville arpentée à plusieurs.

  • Je pars – en Irlande en mini-van, entre nanas – j’emmène:

Fun. Rien que le nom du groupe c’est tout un programme ! Some Nights est l’album de chauffe pour partir en chouille entre nanas au fin fond d’un pub Irlandais du Connemara. « Toniiiiiiiiiiight, we are young, so I set the world on fiiiiiiire… », on le gueule devant la glace en se préparant, ou en trinquant devant la première tournée de Guinness, c’est un cri de guerre plus qu’une chanson ! Et le reste de l’album peut être classé dans la catégorie Feel Good album, celui qui accompagnera les balades déjantées dans les rues de Dublin, les fous rires au milieu des moutons dans les prés verts, les feux de camps sur la plage de galets enroulées dans un gros pull en laine qui gratte…

  • Je pars – en camping ou dans un appart pourri dans le Sud de la France, entre potes – j’emmène:

Le groupe français le plus en vue du moment, acclamé dans tous les festivals pour leur prestation dantesque, j’ai nommé les excellentissimes C2C ! Ils sont encore en tournée partout, donc dans le Sud de la France vous devriez les chopper, c’est la musique fédératrice pour se mettre dans la poche tous les autres campeurs, jumper en coeur en allant à la plonge, rythmer les apéros au Ricard ! Forcez l’animateur du coin à vous le mettre pour le bal du samedi soir c’est ambiance assurée !

  • Je pars – en amoureux dans une ferme Toscane – j’emmène:

Mélody Gardot et son album Mira aux sonorités latinos, fados, et oui, l’emmener au Brésil aurait été trop facile, non, elle sera la parfaite compagne de vos siestes crapuleuses au bord de la piscine, le calme de la campagne écrasée par la chaleur sèche de l’Italie, un verre de bon chianti dans une main et un gressin dans l’autre… Quelques pas de samba et puis la sensualité de la voix de Mélody, la suite, imaginez là vous-mêmes…

  • Je pars – en Mongolie, ou dans un pays ou les paysages sont immenses et sans fin, TRES seul(e)- j’emmène:

Un son étrange, celui de Starred, qui force à se poser, à faire un peu de travail introspectif, à méditer sur l’immensité de ce que l’on a sous les yeux, loin de toute âme qui vive. C’est beau, un peu effrayant aussi parfois, contemplatif et déroutant… ça peut aussi correspondre à la musique idéale d’un trip illégal !

  • Je pars – fraîchement tombés amoureux, en décapotable en Californie – j’emmène:

Best Coast, The Only Place l’album de pop/garage/surf à l’esprit californien par excellence ! Vous êtes dans votre décapotable, les cheveux au vent, tout sourire, quelque part entre deux wineries dans la Napa Valley, le long de la route 1 entre Monterey et Carmel, à Venice Beach au milieu des surfers, ou dans les collines de San Francisco. On vient de tomber amoureux, certains morceaux plus nostalgiques nous permettre de définitivement classer ses ex et ses soucis en France, on se laisse séduire, la tête en arrière le nez offert au soleil, on a simplement envie d’être heureux !

  • Je pars – à Paris (donc je pars pas ou je « monte » à la capitale !)– j’emmène:

Paris l’été c’est un autre Paris, soit on est un touriste, soit on peut enfin faire le touriste ! Paris plage, y a plus de bouchon, on boit des coups en terrasse, on marche pieds nus sur les Champs tard dans la nuit, on se laisse aborder par des étrangers ou on aborde des étrangers. Quoi de mieux pour édulcorer ces instants légers que des Frenchys, hautement trendys comme Joséphine de La Baume et son frère Alexandre, le duo Singtank et leur délicieux album In Wonder. De la pop en anglais mais avec notre irremplaçable French touch !

  • Je pars – aux Etats-Unis, à New-York, seul, accompagné peu importe ! – j’emmène:

Le battement de coeur à 300 à l’heure de cette ville sans sommeil, et pour cela le premier album solo d’un britannique pourtant, Gaz Coombes Presents…, ex lead singer de Supergrass, Here comes the Bomb. L’urgence et l’excitation que provoquent la découverte de la Big Apple, l’essouflement de la course sur Brooklyn Bridge, le vertige ressenti au pied ou en haut des immenses buildings, la foule grouillante de Time Square, tout y est !

Advertisements

Une pensée sur “Je pars là (inscrire la destination de votre choix), j’écoute quoi ? Guide n°1

  • 20 juillet 2012 à 10 h 44 min
    Permalink

    Et pour un « je pars seule dans un pays nordique pour une semaine de trek » j’emmène quoi ?
    Toute suggestion est bonne à prendre, enfin depuis que je suis ce blog j’ai découvert plein de nouveaux trucs donc merci 😉

  • 20 juillet 2012 à 15 h 43 min
    Permalink

    Qu’est-ce que j’aime ce jeu !!! Alors ça m’a occupé un moment ta requête, et je pense que la bonne réponse est Mermonte. L’article est en préparation donc tu pourras lire tout ce qu’il y a à savoir sur eux très vite, et si tu veux déjà te faire ta propre idée http://mermonte.bandcamp.com/album/mermonte peu de paroles, beaucoup de musique, donc une vraie BO pour le « grand film » naturel et sportif auquel tu t’attaques. Sinon Eddie Vedder et Into the Wild sont toujours la BO parfaite d’un voyage dans les paysages grandioses, je trouve, il m’a accompagné dans l’Ouest Canadien… Bon voyage à toi !!!

  • 20 juillet 2012 à 21 h 33 min
    Permalink

    Merci Math je m’en vais écouter Mermonte de suite 🙂
    Pour le reste figure toi que j’ai acheté la BO de into the wild ce soir, j’te jure que c’est vrai… Je vais embarquer aussi du sigur ros je pense 🙂

  • 23 juillet 2012 à 14 h 57 min
    Permalink

    Moi j’ajouterais : THE TALLEST MAN ON EARTH !!! ou MùM 🙂

  • 26 juillet 2012 à 20 h 44 min
    Permalink

    et bien merci pour toutes ces propositions !! and the winner is The Tallest MAn on Earth !! 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.