Le Clip du Jour #2 : Ride de Lana del Rey

Ca commence mal.

Ton ordi peine à charger le tout. Normal le nouveau clip de Lana Del Rey fait 10min 10. La Base.

Lana del Rey parle. Elle parle. Parle encore dans un espèce de chuchotement d’abord sexy, puis extrêmement agaçant. Au début tu écoutes ce qu’elle dit. Au début seulement. Car très rapidement tu perds le fil, et tu te laisses bercer par la musique de film romantique en fond sonore. Violons à foisons, lyrisme assuré.

Quand tu arrives à 3 minutes et des brouettes et que la chanson n’est toujours pas lancée  tu essayes de te reconcentrer, mais tout d’un coup tu vois Lana del Rey en transe sur une moto entourée par des bikers supers virils, et tu te dis : tiens, Lady Gaga ?

ENFIN, à 3minutes 25, ça y est, ça commence. Et tu regrettes vite, tant l’envie de vomir te prend par surprise. Bim, plein d’images rétro montrant la belle Lana sans soutif en train de faire mumuse avec des « hommes murs » dirons-nous par soucis d’éthique.
Et puis toujours les mêmes choses : motos, motels, Amérique rétro, cigarettes, armes, amour passionnel, et drapeau Stars and Stripes …

J’avoue avoir failli lâché le visionnement lors de cette scène inoubliable ou Lana del Rey déguisée en Minnie danse sur la moquette avec un biker mammouth, veste sans manche en cuir, muscles saillants et bandana noir à la Jack Sparrow.

A 6minutes 40, gros spoiler : Lana del Rey sourit pour la première fois.

Et à 8 minutes, tu peux enfin souffler. C’est fini. Tu remercies Anthony Mandler, réalisateur de National Anthem, mais également de quasiment tous les clips de Rihanna, et du fameux Starships de Nicki Minaj. Tu es prêt à fermer la fenêtre ….

Mais Bim, elle réitère. A quatres pattes dans le sable avec sa nuisette blanche, poursuivit par un biker en chaleur, elle continue à nous endormir avec son sermon « Live Fast, Die Young, Be Wild, and Have Fun.

Elle en termine avec un « I am fucking crazy, but I am free ». Cool.

Je vous conseille – si vous n’avez pas encore expulser votre repas du midi, de faire un arrêt image à 9 min 26 et de regarder la fonction attribuée aux différents mâles dominants dans ce clip.

Et vous, vous êtes plutôt LOVER ou BIKER ?

Advertisements

Une pensée sur “Le Clip du Jour #2 : Ride de Lana del Rey

  • 12 mai 2013 à 0 h 08 min
    Permalink

    Je vois que tu n’as pas du tout saisie la philosophie de Lana Del Rey et le véritable sens de ce clip. Dire qu’elle ne sourit jamais ? Blasphème ! J’ai 36000 photos d’elle souriantes. Quand on ne connais pas une artiste on ne la juge pas;

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.