MaMa Event : focus sur Von Pariahs et Twin Twin

Le 18ème arrondissement est en ébullition. Le boulevard Rochechouart grouille de monde. Des individus très lookés, avec autour du cou le même sésame : l’entrée pour le MaMa Event. Le monde de la musique s’est donné rendez-vous pour parler avenir de la musique, Aurélie F. est même venue dire quelques mots. Conférences, tables rondes, concerts, c’est le programme proposé par ce marché des musiques actuelles. La nuit tombée, finie la parlotte, place à la chanson. Beaucoup de concerts, impossible d’être partout à la fois. On choisit d’aller jeter une oreille rapide à Radio Radio, des rappeurs Québécois en ouverture aux Trois Baudets… On pense à Lexicon, tout aussi hype, tout aussi frappés. Hyphen Hyphen enflamme le O`Sullivan, c’est leur marque de fabrique. Mais, s’il fallait retenir deux concerts, on retiendra celui de Von Pariahs et celui des foldingues Twin Twin.

La première chose qui frappe les yeux quand on découvre Von Pariahs, c’est leur jeune âge. La vingtaine à tout casser, et un son pourtant déjà bien affirmé, bercé par la new wave et le punk anglais. Ils sont six, originaires de Nantes, chantent en anglais et emballent tout sur leurs passages. Lauréats du prix des découvertes du Printemps de Bourges en 2012, Von Pariahs vient défendre les titres de d’un premier EP très remarqué. Évidemment, quand on les écoute on pense à Joy Division, The Cure, Interpol même parfois, mais les six garçons possèdent leurs propres identités, leurs propres touches, apporter un soupçon de pop dans la noirceur dans les paroles et la froideur dans les sons. Les riffs sont acérés, les synthés apportent une touche hypnotique, et la batterie métronomique, imprime le tempo mécanique qui nous fait frénétiquement tapé du pied. Les spectateurs sont venus en masse écouter ces Nantais qui n’en finissent plus de faire parler d’eux. Il suffit d’écouter « Someone New » pour se rendre compte, que ces mecs-là risquent de prendre d’assaut les Ipod de bon nombre d’entre nous.

La vague Twin Twin a déjà bien pris. Cela fait un bout de temps qu’on connait cette tornade. Une tornade qui ne essouffle pas bien au contraire. Aux Trois Baudets, les garçons présentent leur nouvelle formule. A leur côté officie désormais un DJ. Avec la même énergie débordante, ils revisitent leurs titres, beaucoup plus punchy pour le coup. Les interactions avec le public sont nombreuses, et c’est un spectacle à trois cent volts que les Twin Twin nous offre. Les trois Baudets se transforment en véritable dancefloor. Dans le théâtre, tout le monde est debout. Il faut une chaleur d’enfer. Une nouvelle fois, ils ont mis le feu !

Advertisements

Une pensée sur “MaMa Event : focus sur Von Pariahs et Twin Twin

  • 26 octobre 2012 à 16 h 53 min
    Permalink

    twin twin, ça c’est de la vraie musique. vive la france et vive le génie créatif

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.