On y était : Owlle au Nouveau Casino

Il y a quelque chose d’entêtant et addictif dans la musique d’Owlle. Des mélodies qui s’accrochent et qui ne quittent pas. En deux ans, la belle a fait du chemin. Une couleur de cheveux qui changent, des compos qui s’étoffent et un nombre d’adeptes qui grossit de jour en jour. La preuve en est que, le Nouveau Casino était plein comme un œuf pour accueillir la chanteuse. L’album n’est prévu que pour le mois de mars, on fêtait donc la sortie de son E.P. trois titres, et aussi la diffusion de son très beau clip « Ticky Ticky« .

Lorsqu’elle monte sur scène, tout de noire vêtue, Owlle se présente en terrain conquis. Beaucoup des spectateurs présents connaissent déjà par cœur la plupart des paroles. On redécouvre les anciens morceaux réarrangés, plus rythmés, plus électro, on en découvre des nouveaux, plus orientés « dance ». On découvre une Owlle aussi beaucoup plus à l’aise qu’il y a un an. Oublié la jeune femme qui se cachait derrière son omnichord, elle tape sur sa grosse caisse, se promène sur la scène, lance des regards complices à des deux compères, se déhanchent, se déchaîne. Son énergie est communicative, le public répond présent (pas trop quand même, on est à Paris) notamment sur le tubesque « Ticky Ticky », ou encore sur « Free », le titre qui l’a fait connaître sur la scène musicale française.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.