On y était : St.Lucia au Métropolis

Ils n’ont pas encore sorti leur premier album, et pourtant ils sont déjà en ouverture de la tournée d’Ellie Goulding en Amérique du nord. St. Lucia s’est produit hier soir au Métropolis de Montréal pendant une petite demi-heure avant de céder la scène à la sulfureuse tempête britannique.

Malgré un son sans doute pas super bien réglé à mon goût, St. Lucia se donne à fond. Et même si on est au Canada et que le public est plutôt réceptif aux premières parties, ce n’est jamais facile d’ouvrir un show. C’est parti pour Before the Dive et Closer Than This qui permettent au public de savoir sur quel pied danser. Les rythmiques sont vraiment du tonnerre. Pas seulement grâce au batteur, mais aussi par le dynamisme et la rigueur des deux synthés qui assurent. Sans oublier le bassiste qui de temps en temps attrapent des baguettes pour ajouter encore plus de percussions au tout.

We Got It Wrong commence, et voilà le Metropolis qui se fait choriste pour St. Lucia en tentant tant bien que mal de caser “Dont Go, Dont Go Away” en syncope sur les trois autres rythmiques jouées par le groupe. Assez exceptionnel. Le show se poursuit avec All Eyes On You, l’interlude sentimentale du groupe. Titre d’ailleurs repris dans la publicité de Victoria’s Secret Angels pour leur dernière collection.

Jean-Philip a le temps de nous parler du froid à Montréal, tout en s’excusant de ne pas savoir parler français. Avant de laisser la place à Ellie Goudling, St. Lucia conclue en beauté avec September, tiré de leur dernier EP. Les 2min19 d’introduction sont simplement géniales, tout en détonation progressive, jusqu’à l’arrivée des voix. Un pur bonheur musical. Je ne vous parle pas de l’état de mon cou après ce titre.

Il est 20h32 et St. Lucia salue la foule qui les applaudit comme il se doit. Le groupe revient rapidement débarrasser la scène. C’était dix fois trop court à mon goût ! Vivement l’album !

Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.