On y était : Phyltre à la Maroquinerie

Jeudi dernier, Deaf Rock Record squattait la Maroquinerie. Le label strasbourgeois, pour l’occasion, invitait trois groupes à monter sur scène : Phyltre, 1984 et Colt Silvers.

J’ai passé un moment avec Phyltre. A 18 heures, avant le concert, j’ai joué à la petite souris pendant leurs balances. J’en ai profité pour prendre quelques photos et pour tâter l’ambiance. Explosif en live. Studieux en balances ! Ce jeudi, je découvre une nouvelle facette de Phyltre. Je les connaissais blagueurs, je les connaissais bête de scène, je les découvre sérieux et calme…

IMG_0038

Le calme avant la tempête, car ce soir-là, les garçons ont encore mis le feu avec leurs chansons légères aux potentiels tubesques irrésistibles. On retrouve les titres du premier EP (“Paname à Panama“), on découvre en live les titres du deuxième et tout neuf (“Groupie“, “Wacko“), on en découvre des nouvelles aussi (“Club R.I.P” et la très sexy “Chassés-Croisés“). On a une Maroq qui chante, tape des mains et saute. Un public conquis devant ce groupe qui, comme on n’arrête pas de le dire, casse littéralement la baraque.

IMG_0174

Les photos à retrouver sur FlickR ici (pour les balances) et là (pour le concert).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.