On y était : Phyltre à la Maroquinerie

Jeudi dernier, Deaf Rock Record squattait la Maroquinerie. Le label strasbourgeois, pour l’occasion, invitait trois groupes à monter sur scène : Phyltre, 1984 et Colt Silvers.

J’ai passé un moment avec Phyltre. A 18 heures, avant le concert, j’ai joué à la petite souris pendant leurs balances. J’en ai profité pour prendre quelques photos et pour tâter l’ambiance. Explosif en live. Studieux en balances ! Ce jeudi, je découvre une nouvelle facette de Phyltre. Je les connaissais blagueurs, je les connaissais bête de scène, je les découvre sérieux et calme…

IMG_0038

Le calme avant la tempête, car ce soir-là, les garçons ont encore mis le feu avec leurs chansons légères aux potentiels tubesques irrésistibles. On retrouve les titres du premier EP (« Paname à Panama« ), on découvre en live les titres du deuxième et tout neuf (« Groupie« , « Wacko« ), on en découvre des nouvelles aussi (« Club R.I.P » et la très sexy « Chassés-Croisés« ). On a une Maroq qui chante, tape des mains et saute. Un public conquis devant ce groupe qui, comme on n’arrête pas de le dire, casse littéralement la baraque.

IMG_0174

Les photos à retrouver sur FlickR ici (pour les balances) et là (pour le concert).

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.