On a écouté : Vive La Vie de Twin Twin.

Ils ont retourné  le web, les festivals, les salles de concerts, et même un peu la Mode. Tout quoi. Twin Twin, c’est le trio gagnant qui emporte tout sur son passage.  Il faut dire que ces trois beaux garçons, avant-gardistes de génie, sont assez irrésistibles : énergie débordante, bonne humeur communicative, et dans leurs cartables, une collection de tubes tous aussi efficaces les uns que les autres. Tu le sais pas, mais les Twin Twin réécrivent doucement l’histoire de l’éléctro-pop française.

711_397858746980216_860936651_n

Cette collection de tube, on en trouve déjà une bonne partie sur un album. Leur premier album. Enfin. Celui qu’on attendait depuis tellement longtemps. Le voilà, il s’appelle Vive La Vie, une ode à la vie donc qui va te redonner le sourire, la pêche, la niac.  Un super concentré énergique, mieux qu’une redbull-vodka qui arrive à point nommé après hiver qui semblait ne jamais finir. Je pense même qu’ils ont fait revenir le soleil.

Tout va très vite dans ce Vive la Vie. Très peu de respiration ! Ça va à cent à l’heure, des titres qui vont te faire décoller de ton canapé et te donner envie de danser (Laisse tomber, tu peux pas y échapper). Il y a plein de clins d’œil aux années 90, à l’univers des jeux-vidéos, les compos tirent vers l’électro, le rock, le rap, le hip-hop. Mix brillant de toutes les influences des garçons. On retrouve de vieux titres un peu métamorphosés pour l’occasion (No Fun, Go Fast, Vive la Vie), des nouveaux complètement addictifs (La-Haut, J’ai Pas Peur, Je Vais Très Bien). Parmi les plus catchy : Phonecall, un titre qui parlera à tous les accrocs du téléphone. Tu te reconnaîtra forcément en l’écoutant.

Par ailleurs,  la force des Twin Twin, plus que la musique, ce sont les textes. Intelligents, très bien ficelés,  ils mettent le point sur des phénomènes de société : des jeunes qui vivent à deux mille à l’heure (Go Fast), des accrocs du phone justement, l’amour (les Sentiments), la musique, la joie. La Vie, tout simplement. Ça irradie la joie et les ondes positives, j’ai failli mettre positive attitude, mais je crois que c’est déjà pris. L’album qui vient à point nommé. Vive la vie, vive Twin Twin.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.