Ce qu’il ne faut pas manquer à la Route du Rock

On s’en approche tout doucement, c’est cette semaine que débutera à Saint-Malo, la Collection été 2013 de la Route du Rock. Après une Collection été 2012 difficile financièrement, les organisateurs ont prévu quelques changements (mais heureusement, la programmation reste la même).

Tout d’abord, un repositionnement stratégique, pour profiter du pont du 15 aout, le festival est décalé au jeudi/vendredi/samedi, ce qui laisse le dimanche (plus mauvaise affluence (pourtant le meilleur soir) l’an dernier) pour récupérer avant de retourner bosser. Le festival s’étend d’ailleurs sur un quatrième jour (le mercredi) pour une soirée d’ouverture en salle. Dernier changement notable, la minuscule Scène de la Tour de l’an dernier (qui avait tout de même connu des performances mémorables (Civil Civic, Colin Stetson, Willis Earl Beal…)) est déplacée vers les stands de merch, agrandie, et rebaptisée Scène des Remparts.

Bon, on déballe la prog ? Nan, attends j’ai un truc important à signaler. Année après année, j’ai l’impression que les festivals participent à un concours, celui de la pire affiche. Je ne parle pas de la prog, mais de l’affiche en elle-même, de l’identité graphique. Bon sang, elles se ressemblent toutes, ne marquent pas les esprits, et donnent tout sauf envie d’en garder un exemplaire (quand bien même il finit 9 fois sur 10 enroulé dans un coin). Ces dernières années celles de la Route du Rock étaient déjà pas mal, mais celle de cette Collection été 2013 pue tout simplement la classe.

VISUEL_RDRE2013_100X150_RVBVoyez vous-même, la plage, les soirées d’été, la typo avec son côté urgence du rock, pendant soleil de celle de la Collection hiver, elle est tout simplement parfaite. Bravo à La Fiesta Del Slipo pour sa réalisation (maintenant il va falloir vous trouver un site web quand même…). Bon aller, go go go, la prog et les immanquables

rdr2013prog

Il y aura donc un avant-festival le mercredi 14 août à La Nouvelle Vague (Saint-Malo), une soirée Domino en réalité car uniquement des groupes du label s’y produiront. Julia Holter, suivie de Clinic, puis Austra, allez cette journée est simple, si vous avez une place (cette journée n’est pas dans le pass complet), allez tout voir.

(Ce clip est flippant, non ?)

Jeudi 15, pour bien commencer un petit tour sur la plage pour voir Orval Carlos Sibelius pour se mettre doucement en conditions. Ensuite, direction le Fort de Saint-Père pour le début des hostilités. Attention à cette première soirée, il va falloir être endurant et avant même de s’enfiler la première galette-saucisse de la soirée, on va aller en prendre plein la gueule avec le post-punk/noise de Iceage. Un petit tour devant Moon Duo sur la Scène des Remparts histoire de voir si leur rock-psyché arrivera à faire de l’effet si tôt en soirée, puis il sera l’heure de mettre sa moustache pour aller voir Local Natives, seule pause Calme&Béatitude de la soirée.

Ensuite c’est l’enchaînement, avec un passage obligé devant Nick Cave et ses mauvaises graines pour faire le plein de rock. On ira danser sur !!! venus présenter leur excellent Tr!!!er, on retournera sur la Scène des Remparts faire un coucou aux strasbourgeois d’Electric Electric, auteurs d’un des meilleurs albums de 2012 (Discipline), et on terminera devant Fuck Buttons venus clôturer la soirée.

Vendredi 16 : plus calme niveau inratables, ce sera l’occasion de faire quelques découvertes. On démarrera donc une bière à la main, sous le soleil et le sourire jusqu’aux oreilles devant Woods sur la grande scène avec leur psyché-folk avant d’enchaîner avec curiosité sur Efterklang (qui heureusement ne joueront pas trop tard, histoire de ne pas s’endormir). On retrouvera la joie de vivre avec le surf-rock des Allah Las sur la petite scène, à la nuit tombée ça devrait faire son petit effet.

Suivra la tête d’affiche du soir Godspeed You! Black Emperor, forts d’un album surprise sorti l’an dernier, les Canadiens marcheront sur le fil avec leur post-rock instrumental, si l’alchimie fonctionne ça pourrait être le meilleurs concert du festival, sinon, ce sera bière/galette-saucisse en attendant Zombie Zombie.

Samedi, nouvelle journée marathon avec Trésors sur la plage, puis la folk psychédélique de Widowspeak en ouverture au Fort sur la Scène des Remparts. Pas le temps de souffler qu’on sera déjà devant Junip, auteurs de la pépite folk de cette première partie de 2013. On enquillera sur la pop sucrée de Concrete Knives, et c’est probablement de loin que l’on verra Parquet Courts malmener leur guitares, puisque la fatigue devrait commencer à se faire sentir.

Direction l’Australie et les psychédéliques Tame Impala, que je suis assez curieux de voir en concert et en open air. Petite pause en attendant Hot Chip où il y a moyen de finir à danser en mode déchet, et s’il reste des forces, le mode épave sera réservé à Disclosure qui clôturera le festival.

Voilà, ce sera tout pour cette Route du Rock Collection été 2013, on espère du soleil, de la bonne humeur, des thunes pour l’orga, et des concerts qui en foutent plein les yeux et plein les oreilles.

Quelques infos et conseils avant de partir :

  • A la Route du Rock, il est possible de voir tous les concerts, les scènes ne jouent pas en même temps.
  • C’est un festival à taille humaine, vous n’avez pas besoin de jumelles pour voir les concerts.
  • Les concerts sur la plage sont gratuits, et il y a des activités proposées aux festivaliers, pensez-y ça évite de bader toute l’aprem’ au camping en plein soleil.
  • Il y a des navettes gratuites qui vont du site à Saint-Malo (et vice-versa), attention à celles pour revenir sur le site, si vous vous y prenez trop tard vous risquez de patienter un moment.
  • Ne picolez pas comme des ânes, vous ne tiendrez pas tout le festival, vous ne vous rappellerez pas des concerts pour lesquels vous êtes venus, et vous ferez chier tout le monde.
  • Pensez à hydrater vos vieux régulièrement en cas de canicule.
  • Si vous n’avez pas un stickers des Gérards, vous êtes un nase (si vous ne comprenez pas, vous verrez une fois sur place).

Pour les absents :

Si j’ai tout pigé, le Mouv’ diffusera :

  • Une émission en direct jeudi/vendredi/samedi à 21h avec interviews etc…
  • Sur leur site, le concert de Local Natives jeudi à 21h15
  • A l’antenne, celui de Nick Cave (jeudi à 22h45)
  • Sur le site, !!! à 00h40 (toujours jeudi)
  • Sur leur site, Junip Samedi à 19h20
  • A l’antenne et sur le site, Concrete Knives (samedi, 21h)
  • Sur le site, Hot Chip à 00h50

De leur côté, Arte Live Web diffusera en direct (je suppose que certains lives seront les mêmes que ceux du Mouv’) :

  • Vendredi, 19h25 : Iceage
  • 21h15 : Local Natives
  • 00h40 : !!!
  • 2h40 : Fuck Buttons
  • Vendredi, 19h20 : Woods
  • 21h : Efterklang
  • 1h30 : Bass Drum of Death
  • Samedi, 19h20 : Junip
  • 21h : Concrete Knives
  • 00h50 : Hot Chip

Thomas

Advertisements

Une pensée sur “Ce qu’il ne faut pas manquer à la Route du Rock

  • 12 août 2013 à 18 h 07 min
    Permalink

    « Ne picolez pas comme des ânes, vous ne tiendrez pas tout le festival, vous ne vous rappellerez pas des concerts pour lesquels vous êtes venus, et vous ferez chier tout le monde. »
    Ooooooooooooohhhhhhhh, y’en a quand même qui savent se tenir, même avec 3 grammes. Tout de même…
    🙄

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.