Montréal en Lumière 2014 : 15ème édition

On n’est plus à Montréal, mais on vous en parle quand même, car on apprécie tout particulièrement ce festival, qui a lieu en plein milieu de l’hiver québécois du 20 février au 2 mars, et qui fait sacrément du bien. D’ailleurs, on était ravies que le festival remporte le Félix de l’événement de l’année par l’ADISQ. Les billets sont déjà en vente, et on va vous parler des choses à ne pas rater cette année.

image001

Agnès Obel (que les températures ne gêneront pas outre-mesure) viendra « performer » le 27 février au Théatre Gesu, en promotion pour son deuxième album « Aventine ». On ne saurait trop vous conseiller d’y aller, son Trianon à Paris étant complet depuis belle lurette.

Basia Bulat, cette canadienne qu’on est allées voir il y a même pas un mois sera elle-aussi à Montréal, le 27 février au beau Club Soda. Elle aussi présente son nouvel album « Tall tall Shadow » et pour l’avoir entendu en live, ca vaut vraiment le détour !

– Des petits frenchies seront au programme. Moriarty montera sur scène le 24 février au cabaret de La Tulipe (Le National). Fauve fera acte de présence (on ne peut pas vraiment le prouver) et on espère qu’ils ne seront pas aussi vache avec les photographes montréalais qu’avec les français, et joueront le 22 février au Club Soda.

– On ne manquerait pas non plus le quintette du Philarmonique de Berlin, c’est du classique, mais c’est un bout d’un des meilleurs orchestres au monde. Ils interpréteront du Mozart, Gounod et Nielsen, tout ça le 22 février à 19h30 dans la salle de concert du Conservatoire de musique de Montréal.

– Le 21 février, jolie soirée de concerts, avec Dom La Nena (nominée du Fair 2014), et Piers Faccini, au Club Soda. Deux beaux artistes, deux belles voix, et de la belle musique en perspective (paye ta répétition de « beau »).

312414_10151521823209715_295504214_n

– Vous n’oublierez pas de faire un tour à la Nuit Blanche dont la prog sera dévoilée mi-février. De supers expos, spectacles, et surprises. Une vraie nuit blanche comme on les aime.

– Le spectacle de clôture par Juliette Gréco qui se lance dans l’hommage à Jacques Brel, accompagnée au piano par son mari, qui a été son pianiste,  tout ça dans la salle Wilfried Pelletier, le 1 er mars. Ca peut être vraiment « l’fun ».

Pour le reste des festivités, checker un oeil au site officiel par icitte, puisque Montréal en Lumière c’est aussi des attractions sur la Place des Arts, des stands de fromages québécois au Complexe Desjardins … et bien d’autres trucs franchement cools.

(c) Emma Shindo

Advertisements

Une pensée sur “Montréal en Lumière 2014 : 15ème édition

  • 14 novembre 2013 à 13 h 37 min
    Permalink

    Juliette Greco ???? Mince, on pourrait pas leur fourguer aussi Charles Azanavour et Charles Trenet histoire de leur montrer la splendeur de la culture française d’après-guerre ?
    :mrgreen:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.