On y était : Kim Churchill au Biplan de Lille

Pied gauche nu sur la grosse caisse, chaussette sur le pied droit pour le tambourin. Wind Chime au niveau du coude, harmonica et guitare. Bien installé, Kim Churchill sa chemise en jean et ses cheveux en bataille était paré pour sa première tournée française. Quel plaisir de le voir faire étape chez nous, lui qui en une semaine peut se produire dans trois pays différents.

Kim Churchill (Biplan)

On avait rendez-vous au sous-sol-cave du Biplan, rue Colbert à Lille pour son 3e concert français. Grandes tables en bois tout de long, briques au plafond et scène en bout de salle. Sourire aux lèvres, il est content d’être là, et ça se voit. De « Some Days the Rain May Fall » à « Loving Home » en passant par « Bathed in Black » et une reprise remarquable de Led Zeppelin (« The Lemon Song« ) l’Australien nous a fait un beau mash-up de ses albums en alternant des compos plus folk-rock à des balades bluesy. Silence/Win son dernier album qui avait fait une petite virée pop a le mérite de très bien se transposer en formation solo. Impossible d’expliquer comment Kim Churchill rend cela possible, mais ça fonctionne très bien et même si le Biplan n’est pas l’équivalent de Glastonbury où il a joué la semaine dernière, le public attentif est respectueux et séduit, les applaudissements vraiment chaleureux. Et pour finir ce set d’un peu plus d’une heure, alors que le public en redemande, Kim Churchill nous fera une reprise survoltée de « Subterranean Homesick Blues » de Dylan. Que demander de plus ?

Kim Churchill Biplan

PS : Pardonnez-moi pour les photos de portable dégueux (coucou aux Inrocks), j’étais au concert en touriste, puis j’ai craqué et décidé de vous en parler un tout petit peu quand même.

RockNFool t’a déjà parlé de Kim Churchill :

http://rocknfool.net/2012/11/28/interview-avec-kim-churchill-je-ne-ferai-rien-dautre-que-de-la-musique-jusquau-jour-ou-mes-mains-seront-trop-faibles-pour-jouer-de-la-guitare/

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.