Ce qu’il faut retenir des Victoires de la Musique 2015

Que tout n’est pas perdu en France. Parce que :

The Do remporte le prix du meilleur album rock.

Christine and The Queens remporte le prix de l’artiste féminine et le clip

Cascadeur remporte le prix du meilleur album électronique

Julien Doré est l’artiste masculin de l’année

Que Pascal Nègre a commis le plus gros fashion faux pas de la soirée 

Olivier

Qu’on est vraiment mauvais en « catégorisation ».

The Do ne fait pas vraiment du rock et ce n’est pas vraiment une « artiste féminine ».

Qu’il y a sans doute beaucoup trop de champagne qui coule en open-bar dans les coulisses

Rapport à tous les artistes qui ont chanté très faux et en roue libre. On ne citera personne..

Oups.

Qu’il faut attendre quatre albums pour être nommé dans « révélation ».

Poke François and The Atlas Mountains.

Que les Victoires de la musique « ne se comptent pas en nombre d’albums ».

Evidemment. Non. Jamais. Mais alors pourquoi Indila est là ?

Que Stromae est vraiment trop mignon avec son « j’espère que je vous saoule pas trop ». 

Non, vraiment, on préfère cent Stromae à un Black M.

Que tout n’est pas perdu en France. BIS. Finalement.

Et toi, t’as retenu quoi ?

 

Advertisements

Une pensée sur “Ce qu’il faut retenir des Victoires de la Musique 2015

  • 15 février 2015 à 17 h 08 min
    Permalink

    Carrément d’accord pour The Do et François ATAM. LOL quoi… Oui, Indila aussi… bon il en faut pour tous les gouts dirons-nous, et puis bon, ça fait méga éclectique. C’est un mot qui plait. Et d’accord aussi, c’est plus sympa de voir Stromae recevoir un prix. Enfin Pascal Nègre est foufou dans sa tête. Finalement le palmarès n’est pas trop discutable (pour les nominés c’est une autre histoire), par contre pour la cérémonie, là y a de quoi débattre. C’est pas croyable de faire un truc si pourri.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.