10 choses à faire absolument à Montréal

Non je ne vous parlerai pas de « ville souterraine » inconnue des Montréalais, ni du Vieux-Montréal et ses calèches. Je ne vous vanterai pas non plus le Plateau et ses habitants en Canada Goose ni La Banquise. Voilà une liste non-exhaustive d’endroits marquants et d’activités particulièrement agréables à Montréal, que vous devriez aimer également.

DSC_1783

1. La Place des Arts.. et ses 21 Balançoires

La Place des Arts est un peu le pôle artistique et culturel de la ville. Beaucoup de choses s’y passe, des concerts gratuits des Francos, aux installations lumineuses de Montréal en Lumières (stands, grande roue, toboggan…) en passant par les 21 balançoires, installation éphémère annuelle absolument divine. Simplement : 21 balançoires sont installées vers le printemps du côté Maisonneuve. Leur particularité ? Elles sont musicales et marchent par trois. Si tu parviens à trouver deux potes et que malgré votre différence de poids et de force vous parvenez à vous balancer tous en même temps, les trois musiques font une mélodie à part entière. Géniallissime.

Métro : Place des Arts, avril-mai (beaucoup de monde le soir, préférez la journée)

2. Gambader dans le Jardin botanique par toute saison

Sans mentir je crois bien que c’est l’un des deux endroits où je suis le plus allée lorsque j’étais à Montréal. Ce jardin, sans faire la taille de la forêt amazonienne réserve en son sein une atmosphère extrêmement paisible. Jardin japonais, jardin chinois, jardin des Premières-nations, la superbe allée de roses, jardin alpin, lacs… Il y a tout plein d’atmosphères dans ce jardin de plus de 70 hectares où chaque espace thématique est extrêmement bien fait (dégustation thé, semaines des lanternes chinoises, ateliers-activités…). Une oasis surprenante à ne pas rater.

À savoir, les jardins extérieurs sont ouverts l’hiver, et gratuits jusqu’à la mi-mai. Le bon plan pour gambader en paix dans un bel espace.

Métro : Pie-IX

3. Palais des Congrès

Je ne saurais vous expliquer pourquoi je place le Palais des Congrès de Montréal dans ce top 10. Accueillant des événements de toutes sortes (le marché de noël, galas…) c’est un espace plutôt quelconque dans son concept et dont les Québécois ne vouent pas de passion particulière. C’est plutôt surement pour ses quelques mètres carrés baignés de vitres colorées enchanteurs du côté St-Antoine et rue de Bleury. Juste magique.

Métro : Place d’Armes

4. De la viande fumée à tomber

UNE INSTITUTION DUDE. Plus concrètement, un restaurant aux airs de fast-food graisseux sur St-Laurent. Un des meilleurs restaurants de smoked-meat de la ville. C’est très bon, c’est peu cher, c’est rapide. Mais ne vous attendez pas à un service posé et charmeur, ici il y a toujours la queue, il faut donc ne pas faire son français et rester 1h. En plus du sandwich de viande fumée, on vous conseille une assiette de choux et des frites, l’histoire d’être bien calé comme il faut. Pour une petite binouze pour digérer à quelques blocs de là, Dieu du Ciel et son choix spectaculaire de bières (29 Laurier Est).

Schwartz’s, 3895 boulevard St-Laurent, entre Sherbrooke et Mont-Royal.

5. Se perdre sur l’Île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame, croiser un renard…

Un petit paradis pour se sentir « en dehors » de la ville. Car en dehors on ne l’est pas vraiment ; les îles ont accueilli l’Expo universelle de 1967 (dont il reste certains pavillons, comme l’impressionnante Biosphère, pavillon américain et sa structure sphérique en métal). Accueillant souvent des événements en tous genres (Piknic Electronik, Osheaga, fête des neiges…), ces deux îles abritent notamment le parc Jean-Drapeaux, le parc d’attraction La Ronde, un casino, une « plage », une piste de F1, une patinoire en bord de fleuve l’hiver… Mais aussi des pistes cyclables, une superbe vue sur l’île de Montréal, des chemins de balade…).

Métro : Jean-Drapeaux

6. Bruncher avec les poules

Il y a en tout et pour tout 10 000 adresses d’excellents endroits où bruncher pour par cher à Montréal. Si vous pouvez vous en faire tous les week-ends n’hésitez pas. Nous, on va vous parler d’un endroit qu’on a particulièrement aimé pour sa nourriture, et pour son décor. Grand-Mère Poule c’est une parcelle de ferme en plein Montréal que les Montréalais s’empressent de visiter le week-end. Tout est en bois clair, des paniers en osier accrochés au plafond, des poules en bois sur les étagères… et niveau bouffe, des choses assez simple mais très bonnes (les œufs bénédictines waouh), bien assaisonnées comme il faut, goûteuses. Un coup de cœur. (Les Folies, 701 Mont-Royal est une bonne alternative).

Grand-Mère Poule, 2500 Beaubien Est (angle d’Iberville).

7. Se cultiver au Centre d’histoire de Montréal

Surement mon musée préféré de la ville. En plein dans le Vieux-Montréal, ce « centre » plutôt musée ne paye pas de mine. Il retrace l’histoire de Montréal à travers des périodes majeures de la ville. Il y a beaucoup à lire, et il y en a partout, mais c’est plutôt passionnant. Nos yeux vagabondent d’une vitrine d’objets de la vie de tous les jours à des stands où l’on peut écouter des témoignages de montréalais du XIXe siècle. Au dernier étage, une expo temporaire toujours bien faite.

Métro : Square Victoria, place d’Youville

P1110093

8. Grimper le mont Royal pour la santé

Ok. Je mets un truc bien touristique dans le lot. Mais parce qu’il faut vraiment le faire. D’abord pour montrer ses photos avec les buildings du centre-ville et le St-Laurent en arrière-plan, mais aussi parce que monter le mont Royal à pied (et non en bus bande de tricheurs) est un bon exercice cardio récompensé par une très belle vue sur le sud-est de la ville de Montréal. L’hiver à la place des grimpeurs avec leurs lunettes de soleil, on croisera des courageux en raquettes, traînant leur luge, ou sur leurs skis de fond. Tu t’équipes bien, et c’est parti.

9. Sortir malgré les degrès (oh la pécheresse !)

L’hiver est grandement plus long au Canada qu’en France, vous le savez. Il ne faut pas hésiter à sortir de sa zone de confort (son condo surchauffé), et partir vagabonder 15-30 minutes dans les rues montréalaises où il est impossible de se perdre. C’est tellement agréable (quand tu es bien couvert) d’entendre la neige craquer sous ses chaussures ou de découvrir des mini-patinoires en plein milieu de nul part. Entre deux révisions, un dimanche matin avant de bruncher, ou juste pour le plaisir, une petit marche dans le raisonnablement froid est très stimulant !

10. Faire des concerts partout…

Montréal a une très bonne programmation toute l’année. En plus des grosses salles internationales type Centre Bell, la ville contient des salles géniales : Le Divan Orange (4234 Saint-Laurent) est sans doute dans mon top 3.  Petite salle qui s’étale sur la longueur avec son plancher et ses tables de bois. Une programmation comme on les aime, des concerts quasiment tous les jours, des découvertes d’artistes excellents et des consos pas chères. Il y aussi le fameux Métropolis (59 rue Sainte-Catherine), le cousin du Casino de Paris. Et même si officiellement elle n’est pas à Montréal, on recommande chaudement la Salle André-Mathieu à Laval (accessible à pied depuis le Métro Montmorency) qui accueille une ribambelle d’artistes québécois, francophones et autres talents en devenir dans un cadre très MJC. Enfin, si l’on parle de salle au cadre enchanteur, on vous conseille le Théâtre Corona (2490 rue Notre-Dame, métro Lionel-Groulx), sa vaste scène et ses airs de théâtre abandonné, tout récemment réouvert et rénové avec une prog. plutôt branchouille, ainsi que le Club Soda (1225 Saint-Laurent), salle rectangle très bien aménagée, ses murs de briques où l’on voit de partout !

Et tant d’autres choses à faire…

À tantôt !

(c) Photos : Emma Shindo

Advertisements

Une pensée sur “10 choses à faire absolument à Montréal

  • 8 mars 2015 à 13 h 48 min
    Permalink

    Et la poutssine ???

  • 8 mars 2015 à 13 h 52 min
    Permalink

    Et la rue Ste-catherine pour le magasinage !
    Et le musée des Beaux-arts pour les installations en peluches !
    Et Tim Horton’s pour une collation réchauffante !

  • 8 mars 2015 à 14 h 57 min
    Permalink

    Poutineville sur Beaubien !

  • 8 mars 2015 à 14 h 59 min
    Permalink

    Ah le Musée des Beaux-Arts et son siège peluche 🙂 ! Tim Horton’s et ses muffin triple chocolate…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.