On a vu : « Aardman » au Musée de l’Art Ludique

Ça donnait juste trop envie. Comme si pendant une seconde l’espace temps te laisser revenir en arrière. Flashback de toi, moi, en train de regarder avec passion un épisode de Wallace et Gromit, cette amitié entre un homme et son chien malin, réalisés uniquement en pâte à modeler. Ces chers Wallace et Gromit, leurs amis Ginger, Shaun, lapin-garou, pirates et compagnie sont tous de passage à Paris, au musée de l’Art Ludique pour une exposition dédiée au studio anglais Aardman, créateur géniallissime de ces animations à succès.

Art Ludique

L’exposition est organisée sobrement dans les salles (un peu glauques) de l’Art Ludique, avec tuyaux et cables apparents. Tout le parcours se fait dans des salles aux murs noirs-gris, ornés de quelques esquisses unicolores de dessins des héros d’Aardman. Quelques encarts au début de chaque salle présentent gauchement quelques explications (les plus courageux prendront un audioguide qui finit par atterrir dans la poche à mi-parcours). C’est sobre, la muséographie tend plutôt à mettre en valeur, par de jolies lumières, les objets exposés.

On commence par un historique des studios, qui, quoi, où, comment. Puis on entre dans le feu de l’action, en suivant progressivement le cheminement d’une idée, à un film, d’un croquis à la fabrication méticuleuse d’une maquette modelée dans ses moindres spécificités. Vidéos explicatives, dessins parsemés d’indications croustillantes, vitrines de modelages, carnet de croquis… le visiteur ne sait plus où donner de la tête. On a particulièrement bien aimé les extraits de vidéos recontextualisant l’utilisation des objets exposés dans les longs-métrages, leur redonnant vie ; les superbes dessins techniques de coques de bateau et d’inventions folles ; les étapes de la fabrication du lapin-garou ; mais surtout, on doit l’admettre, les maquettes sculptées fournies de détails des personnages modelés dans leur environnement.

Cette expo’ est franchement un pur moment de plaisir, si tu apprécies l’univers des animations Aardman (sinon, tu risque d’en avoir ras-la-panse). On l’a trouvée plutôt bien adaptée pour les plus petits, et tout à fait intéressante pour les grands-enfants que nous sommes. Essayez d’y aller en nocturne pour plus de liberté de mouvements (mercredi et vendredi jusqu’à 22h).

Exposition Aardman, l’Art qui prend forme, du 21 mars au 30 août au Musée de l’Art Ludique, 34 quai d’Austerlitz, métro Gare d’Austerlitz-Gare de Lyon. 

Photos : (c) Musée Art Ludique

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.