Jolie pépite multi-styles : Jonathan Jeremiah

jonathan-jeremiah---gold-dust

Jonathan Jeremiah n’est pas un jeune lapereau de six semaines, deux albums déjà parus, donc délicat pour nous de te le présenter comme un newcomer mais ce n’est pas ce type de détails qui va nous empêcher d’attirer ton attention sur ce bien joli songwriter. Si tu as la flemme d’aller jusqu’au bout de cette chronique, voilà les noms des cousins proches du garçon : Ray La Montagne, Jonathan Meyer, Paolo Nutini. Pourquoi ces noms nous viennent à l’esprit en écoutant son nouvel album Oh Desire (sortie prévue le 8 Juin) ? Ray La Montagne pour la délicatesse du folk en picking sur le titre « The Birds » par exemple. Jonathan Meyer pour les accents folk/country accompagnés de jolies harmonies de voix sur « Oh Desire ». Paolo Nutini pour le timbre de voix déjà, grave et nasal, et pour les titres lorgnant vers le jazz comme « Arms ». « Smiling » dans son phrasé doux et un peu miaulant pourrait être un titre anglais de notre Juju Doré chéri. Et « Wild Fire » sera un des titres folks sautillants de ton été, nous sommes prêtes à parier !

À ces illustres références se rajoutent une orchestration complexe et élégante. De vraies cordes, violons et autres, de belles guitares acoustiques comme électriques, une batterie jazzy à souhait. Difficile de ne pas aimer une fois ce décor posé même si le seul bémol que l’on peut mettre serait que justement on s’y perd un peu parfois. On pense à untel, on apprécie tel style puis on zappe agréablement vers un autre, mais qui es-tu vraiment Jonathan et quel est TON style ? Loin de nous l’idée de vouloir te restreindre à un seul genre, mais l’oreille et le coeur sont ainsi, sans un fil d’Ariane ils ont tendance parfois à s’égarer et donc à se désintéresser… Mais ne soyons pas bêcheuses, cet album va probablement accompagner très agréablement quelques belles balades cet été, ou de jolies fin de soirées barbecue entre amis à la bougie, quand on a envie de redescendre délicatement dans les tours…

Et puis dans son clip il y a un cygne, alors forcément on se laisse conquérir !

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.