On y était : First Aid Kit au Cabaret Sauvage

LIVE-REPORT – On ne pouvait rêver meilleure salle pour le tant attendu concert des First Aid Kit. Le Cabaret Sauvage, son ambiance chaleureuse, comme à la maison, ses lumières rougeoyantes et son chapiteau style fête de la country music au Texas. Bref, on était bien installés, le show pouvait commencer.

Élégantes, délicates dans des longues robes blanches, les deux sœurs donnent le ton dès leur apparition et leur premier morceau « The Lion’s Roar ». Entrée fracassante et à leur image : douceur et poésie mêlées à une puissance et une énergie bien placées.

Les deux sœurs, l’une au clavier, l’autre à la guitare folk (et parfois toutes deux au tambourin) sont accompagnées de Scott le Scottish batteur et d’un multi-instrumentiste (guitare électrique, mandoline et pedal steel guitar) qui imite le tigre à la perfection.

Les morceaux de leurs trois albums s’enchaînent, faisant taper des pieds et des mains un public tour à tour électrisé et hypnotisé par les majestueuses envolées lyriques. Parce que, oui, Johanna et Klara sont les reines des harmonies ! On a rarement entendu deux voix se complétant et s’entremêlant si naturellement. C’est beau, du pianissimo au fortissimo, c’est beau.

Visuellement, on est tout autant envoûtés : sourires angéliques, doux mouvements de bras et lancés de cheveux. Elles se sourient, elles nous sourient. Elles sont même capables de discuter en français (« Ça va Klara ? » « Oui, oui ! ») ! Elles racontent quelques anecdotes : les conditions d’écriture de leur quatrième ou cinquième morceaux « Our Own Pretty Ways », le jour où elles ont chanté « America«  (qu’elles reprennent ici aussi) devant le grand Paul Simon (qui en fait serait plutôt de petite taille selon Johanna). Et puis, au milieu du concert, on apprend que c’est l’anniversaire du multi-guitariste. Sous l’orchestration du duo, toute la salle entonne un joyeux chant d’anniversaire ; comme à la maison, on vous dit !

On devient encore plus intime lorsqu’elles proposent de chanter une version acoustique de « Ghost Town ». La lumière se fait plus tamisée, elles se rapprochent du public et l’invite à chanter, et c’est réussi !

Et pour finir en beauté, c’est en les accompagnant sur « Emmylou » que la salle du Cabaret Sauvage exprime unanimement sa vénération pour First Aid Kit. C’était Fa-bu-leux, tack så mycket !

Setlist : The Lion’s Roar – Stay Gold – Master Pretender – Blue – Waitress Song – Our Own Pretty Ways – Shattered and Hollow – Ghost Town – My Silver Lining – Jolene (Dolly Parton) – Heaven Knows – Wolf – America (Simon and Garfunkel) – King Of The World – Emmylou

Texte : Jeanne Cochin | Photos : Emma Shindo

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.