On y était : Natas Loves You au Point Ephémère

IMG_2983

On oublie Skip Stones, Go or linger… même si ce sont des tubes solaires, ces titres font désormais partis du passé ! Natas Loves You planche déjà sur le successeur de l’excellent 8th Continent et sur la scène d’un Point Ephémère surchauffé, le groupe présentait déjà quelques unes de leurs nouvelles chansons. La salle est pleine à craquer, le public survolté, le groupe est d’une humeur joyeuse et contagieuse, voilà qui laisse présager une très bonne soirée. Ce fût le cas.

Quelque chose a changé dans le groupe. La lumière n’est plus seulement sur Alain, le chanteur charismatique de Natas Loves You. Il partage désormais plus souvent le micro et le centre de la scène avec Pierre-Hadrien, casquette vissée sur la tête. Alors quoi de neuf ? Il y a le rafraîchissant Naked People qui fait tant parler de lui ces dernières semaines sur la blogosphère. Les garçons ne sont pas nus comme dans le clip, mais deux des cinq membres font tout de même tomber la chemise… Dans le public aussi, on joue le jeu. Les garçons surtout. Pop ensoleillée, la chanson sent l’été, la plage, les cocotiers, le sable fin. On chaloupe et on se laisse porter par l’entêtante mélodie et son accrocheur refrain. On craque totalement aussi pour l’efficace House Call mais surtout le titre aux accents faussement punk Close to The Sun, ravageur à souhait. C’est ce titre-là qui nous a marqué et on a hâte de pouvoir se le réécouter en boucle très vite.

Evidemment, Natas Loves You n’a pas tiré un trait sur les anciens titres puisqu’ils ont quand même chanté quelques un d’entre eux, dont le si sexy If They Follow qui se danse coller-serré. Le groupe laisse les instruments s’exprimer, la chanson a beau s’étirer en longueur, on ne s’ennuie pas. Mieux, on voudrait qu’elle ne s’arrête jamais.

Photos : Sabine Swann Bouchoul

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.