Le Burning Man s’expose à Londres

Pendant 16 ans, le photographe américain NK Guy a traîné son gros objectif dans le Nevada, dans le désert pour shooter le plus étrange et fascinant des festivals : le Burning Man. Il en a compilé des photos immortalisant les grandes statues qui s’embrasent, l’esprit bohème et hippie de cet flamboyant festival. C’est à la galerie Lights of Soho de Londres que les plus beaux clichés s’exposent, dont en voici quelques uns. Pour les autres qui n’ont pas pu s’y rendre, un livre regroupant le travail de l’artiste paraît cet été : The Art of Burning Man.

Voici quelques clichés.

Advertisements

Laisser un commentaire