Rock en Seine : nos coups de cœur !

Rock-En-Seine_2015-1016x559Alors oublie direct les têtes d’affiche, c’est trop facile et évident donc on n’est pas là pour te parler de ça, et puis cela va lancer des débats inclôturables sur untel plutôt qu’untel etc., donc nous on veut juste en quelques noms guider tes pas dans le domaine de St-Cloud, si tu nous fais confiance parce que tu nous aimes d’amour d’habitude, tu veux ?

Déjà petit coup de pouce : Spotify a une playlist donc va écouter !

Ensuite, voilà nos préconisations :

Vendredi : tu vas voir Jeanne Added, parce que cette nana française est notre Jeanne d’Arc à nous, son ni electro ni rock mais tout à fait nouveau ! Et puis ensuite tu cours pour te prendre la claque Benjamin Clementine, car on te saoule avec depuis des années maintenant, et ici, et qu’il faut absolument l’écouter en live ! Jacco Gardner devrait ensuite te plaire, trouve-toi un coin au calme et plane… Ou alors, va te déchaîner avec les mexicains fous Rodrigo y Gabriela, car des guitaristes pareils qui te foutent autant de bordel juste à deux et le tout sans parole on ne s’en est toujours pas remis ! Deux derniers noms à retenir pour ce vendredi Catfish and The Bottlemen, du Pays de Galles, du rock et un tube « The Balcony » que tu connais déjà par cœur, et si tu as peur de t’endormir en attendant Kasabian va prendre des watts de guitares électriques avec Wand.

Samedi : nous on attaquera avec The Maccabees parce que ce quatrième et nouvel album nous on l’aime beaucoup ! Mais ceux qu’on aime aussi beaucoup avec leur nouvel album et qui sont devenus sexys à souhait c’est les Balthazar, donc ne manque pas leur pop-rock super classieux. On a dit qu’on ne parlait pas des têtes d’affiche, et on peut considérer Ben Howard comme tel, en tout cas au sein de l’équipe RocknFool, impossible de citer le nombre d’articles que nous avons consacré à son fabuleux folk, donc sors les mouchoirs et rejoins nous à la Grande Scène on y sera forcément. Si tu aimes les Queens of The Stone Age, peut-être es-tu curieux de découvrir le side-project de leur beau gosse de bassiste ? Mini Mansions se rapproche plus d’une ambiance Beatles que stoner, et donc ça mérite un détour ! Sur la scène Île-de-France on découvre des talents de chez nous, Sparky In The Cloud aura besoin de toi pour aider à couvrir les rockeurs de sa soul-folk évanescente. Si tu as encore le courage de rester jusqu’au bout de la nuit, Shamir sera ta fin de soirée, le jeune homme est LA sensation house du moment, fluo, look improbable, à ne pas rater !

Dimanche : tu attaqueras fort ta journée, pour te réveiller Kadavar t’attend avec du bon rock allemand mais à la sauce Led Zeppelin ! Tu peux ensuite calmer le jeu et travailler tes langues avec Juan Wauters, songwriter Urugayen New-Yorkais qui te proposera du joli folk pas triste. Dans la famille folk-rock, harmonies et cie, mais américaine pure souche cette fois, la bande de My Morning Jacket devrait te plaire. Sauf qu’en même temps il y aura Last Train et que ces petits Frenchies dignes héritiers des Arctic Monkeys et autres groupes célèbres d’ex-jeunes rockeurs énervés ne sont à manquer sous aucun prétexte ! Here We Go Magic signent leur retour à RES, pas d’album pour cette bande aux styles foutraques depuis des lustres donc on fonce. Retour du côté de la scène Ile-de-France à la découverte de Marietta, un garçon tout doux et plein d’amour. Et enfin, dans les petites jeunes de derrières les fagots que nous n’avons plus besoin de présenter : Parquet Courts, pour toi fan de rock riche et bruyant !

La bonne nouvelle c’est que Météo France annonce du beau temps et de la chaleur, alors rendez-vous dès demain pour nos live-reports (arrosés de bière peut-être un peu) !

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.