On y était : Boy and Bear au Pop-Up du Label

Troisième étape de leur tournée européenne, Boy and Bear étaient en concert hier soir au Pop-Up du Label, pour leur première date française, calée entre Amsterdam et Londres. Les Australiens venus promouvoir leur troisième album, Limit of Love, ne sont pas étrangers à Paris, où ils essayent de déposer leurs malles au moins une fois à chaque tournée. Leur dernier tour les avait laissés sur les rotules, après un arrêt à la Maroquinerie et un passage au Point Éphémère il y a moins d’un an de ça. Requinqués par la sortie de leur nouvel album, ils nous ont fait le plaisir d’un set d’un peu plus d’une heure, devant une salle affichant complet.

IMG_5167 copie

C’est toujours un plaisir immense de retrouver le quintet australien, malgré la chaleur écrasante de la petite salle du Pop-Up. Ils ont l’air en forme, le son est très bon, et l’ambiance chaleureuse (normal, dira l’autre, il n’y avait pratiquement que des anglophones). Ils interpréteront presque tous les titres de Limit of Love, à l’exception de Fox Hole et Hollow Ground, qui pourtant auraient pu s’adapter à l’intimité de cette date. Ils ne sont pas trop bavards, racontant tour à tour quelques petites anecdotes, gênés de ne pouvoir s’exprimer en français. Bien sûr ils joueront également les très efficaces Harlequin Dream, Feeding Line et Southern Sun, que le public reconnaît dès les premières secondes, et acclame chaudement.

À LIRE AUSSI >> Chronique d’album, on a écouté « Limit of Love »

D’une manière général, leur concert est très fidèle à leur album, ce qui peut en grande partie s’expliquer par l’enregistrement de pistes live en studio de Limit of Love. On aura même le privilège de pouvoir distinguer chaque ligne instrumentale et vocale, ce qui n’est vraiment pas donné à tous les concerts. On en sort littéralement regaillardis, légèrement frustrés de ne pas avoir eu de bis, mais un grand sourire aux lèvres, enveloppés dans un cocon de béatitude. Mille fois merci Boy and Bear, revenez-nous vite !

► Limit of Love, disponible depuis le 9 octobre (Nettwerk Rec/La Baleine). 
Entretien-interview avec Boy & Bear 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Set-list : Limit of Love / Part-Time Believer / Old Town Blues / Where’d You Go / Harlequin Dream / A Thousand Faces / Ghost 11 / Showdown / Bridges / Feeding Line / Man Alone / Breakdown Slow / Milk & Sticks / Just Dumb / Southern Sun / Walk the Wire

Texte : Emma Shindo / Photos : Jeanne Cochin

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.