On a écouté : « Rise », le premier EP de Martin Stahl

Quand on te dit que tu dois écouter l’EP d’un artiste dont « mélodies pop-folk vibrantes peuvent se fondre dans le sillage de Damien Rice ou Matt Corby », tu n’as pas la moindre hésitation. C’est cliché certes. Mais ultra efficace niveau persuasion. Je ne connaissais pas Martin Shahl, je l’avoue. À bientôt la trentaine, Martin est bien le frère de Fredrika Stahl, célébrité du milieu du jazz, avec déjà cinq albums à son compteur. Lui sort demain Rise, son tout premier EP.

Suédois de naissance, il a passé enfant quelques années à Paris. Toutefois c’est à Stockholm qu’il a commencé à faire du rock-métal dans des petits groupes d’ados, entre piano et guitare. Il semble avoir entre temps réussi à convaincre le duo Zazie-Christophe Willem pour qui il assure en ce moment les premières parties, sur une vingtaine de dates de leur tournée respective. Pourtant sa musique actuelle n’a vraiment rien à voir — vraiment rien  — avec du rock ou du métal. Martin Stahl se positionne plus dans la lignée des Paolo Nutini, Jack Savoretti et Matt Corby. On aimerait lui trouver un lien de parenté avec le jeune Hein Cooper, qui semble lui aussi se chercher une identité musicale propre, entre pur songwriting et expérimentations électroniques (« Love Like This »).

Nous on avoue — on ne se change pas — qu’on préfère quand Martin Stahl fait dans la simplicité plutôt que dans le trop Gérald de Palmas (« Goodbye »). La pépite de ce premier EP n’est autre que la chanson d’ouverture, « Far Away » très half moon runienne avec une première partie en guitare électrique-voix haut perchée. À part la jolie balade « New Dawn », on était un peu dépourvus d’émotions en écoutant les quatre autres titres qui complètent cet EP, trop « comédies musicales » dans leur instrumentalisation : trop faciles, sans jamais vraiment décoller. Dommage. Il y a donc encore du boulot mais on garde bon espoir pour la suite.

Rise EP, sortie le 19 février. Retrouver ses dates de tournée sur sa page Facebook.

Advertisements

3 pensées sur “On a écouté : « Rise », le premier EP de Martin Stahl

  • 19 février 2016 à 12 h 57 min
    Permalink

    je connaissais pas et le peu que je viens d’écouter j’adooooore !! Merci pour la découverte 🙂

  • 20 février 2016 à 9 h 15 min
    Permalink

    😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.