Hinds, les soeurs cachées de Allah-Las

Alors je ne vais pas mentir, c’est le magazine Elle qui a attiré mon attention sur ce groupe de petites meufs… Au milieu des fringues et des derniers livres à lire, la photo de cette meute de jeunettes lookées et poseuses a éveillé ma curiosité.

Et pour la bonne cause, car oui Hinds c’est nouveau, frais, sans prétention, ni crânerie aucune. Ces Spanish girls sont les sœurs cachées des Allah-Las pour les guitares surfs oldies et de Mac Demarco pour le côté rien à branler. Point de flamenco ici, leurs origines hispaniques relèvent littéralement du détail anecdotique. Juste un groupe de quatre filles, jeunes (18 à 24 ans !) qui ont envie de faire du rock tranquille, qui en deux titres te mettent le sourire aux lèvres pour le reste de la journée. Elles ont visiblement commencé à faire parler d’elles dans les festivals internationaux l’été dernier, donc nous devrions sûrement les retrouver à l’affiche de quelques-uns des nôtres à l’avenir.

Advertisements

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.